Ben Stiller a vaincu un cancer de la prostate
Rechercher

Ben Stiller a vaincu un cancer de la prostate

L’acteur juif de 50 ans a été diagnostiqué il y a deux ans via un test de détection précoce du PSA

Ben Stiller à New York, en 2010. (Crédit : Jiyang Chen — Travail personnel/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)
Ben Stiller à New York, en 2010. (Crédit : Jiyang Chen — Travail personnel/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)

L’acteur Ben Stiller a annoncé mardi qu’il avait été diagnostiqué avec un cancer de la prostate il y a deux ans. Grâce à une détection précoce et une opération, l’homme de 50 ans n’est plus malade.

Dans un article publié cette semaine sur Medium, Stiller défend le dépistage précoce de la maladie via des tests sanguins du PSA (prostate-specific antigen), même chez les hommes n’ayant pas d’antécédents familiaux, ni d’histoires familiales ou de facteurs génétiques importants de cancer de la prostate.

Il a comparé le moment où il a appris de son urologue qu’il avait un cancer à sa propre scène de « Breaking Bad ».

« Sa voix s’est littéralement éteinte comme dans tous les films ou toutes les émissions de télé sur un type à qui l’on dit qu’il a un cancer… Un vrai moment Walter White, sauf que c’était moi, et que personne ne filmait rien du tout », a écrit Stiller.

Stiller lui-même n’a pas d’histoire familiale de la maladie, mais sur les recommandations de son médecin généraliste, il a fait un test de détection de son niveau basal de PSA à 46 ans. Comme le taux de PSA a augmenté dans les deux années suivantes, une croissance cancéreuse a été détectée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...