Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

« Bibi va-t-il en finir avec Israël ? » demande The Economist dans son dernier numéro

Pour l'hebdomadaire britannique, le gouvernement de Netanyahu se dirige tout droit vers une crise constitutionnelle. Il appelle au réalignement des électeurs les plus modérés

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présidant une réunion du Conseil des ministres sur le budget de l'État, au Bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2023. (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présidant une réunion du Conseil des ministres sur le budget de l'État, au Bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2023. (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)

En couverture de son dernier numéro, le prestigieux hebdomadaire britannique The Economist dresse le portrait du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans le cadre d’un éditorial mettant en garde contre son projet de réforme judiciaire de grande ampleur.

« Bibi va-t-il en finir avec Israël ? », titre ce numéro, qui emploie le surnom bien connu de Netanyahu.

L’éditorial affirme que les mesures prises par le gouvernement Netanyahu pour réformer le système judiciaire risquent bien d’ouvrir une véritable crise constitutionnelle, l’État juif étant particulièrement vulnérable aux dissensions internes.

« Ce devrait au contraire être un moment propice pour Israël », dit l’éditorial, citant à l’appui la sécurité relative du pays et son économie prospère.

« Mais au lieu de se réjouir, Israël fait face à une crise. Les réformes judiciaires proposées par le gouvernement de coalition de droite risquent de saper l’État de droit et affaiblir la démocratie israélienne. »

L’éditorial estime que Netanyahu risque de détruire les acquis du passé et met Israël en danger avec sa réforme judiciaire, citant à l’appui de sa démonstration les manifestations de grande ampleur contre la réforme, doublées des mises en garde de responsables de la sécurité, chefs d’entreprise et universitaires, et le manque de consensus au sein de la société.

Cette lutte pourrait très bien déboucher sur une épreuve de force entre le gouvernement et la Cour suprême, forçant l’armée et la population à choisir leur camp, dit-il.

L’article affirme qu’Israël est « exceptionnellement vulnérable » aux troubles civils en raison de la dépendance de l’économie – axée sur les nouvelles technologies – aux dépenses de recherche et développement et à la rétention des cerveaux les plus talentueux.

Selon lui, le pays serait également en danger en raison de son partenariat crucial avec les États-Unis, aujourd’hui très inquiets de la réforme, et parce que les politiques radicales sont de nature à attiser les troubles en Cisjordanie et chez les Arabes israéliens.

« Cette réforme juridique devrait être suspendue », conclut l’éditorial, appelant à trouver un meilleur équilibre, dans le consensus, entre les tribunaux et la Knesset.

L’article plaide également en faveur d’un réalignement politique, relevant que la plupart des électeurs sont modérés, mais que l’électorat s’est divisé autour de l’empreinte « toxique » de Netanyahu.

« Son temps est révolu. Pour empêcher Bibi de précipiter Israël dans les abysses, les modérés doivent lui résister et faire pression pour que s’impose un gouvernement qui mette à l’abri l’unique véritable démocratie libérale du Moyen-Orient », dit-il.

Le mois dernier, l’hebdomadaire avait publié une caricature qui tournait en dérision la réforme et montrait Netanyahu en train de donner un coup de batte à « l’indépendance judiciaire ».

Le journal avait également publié un éditorial intitulé « La réforme judiciaire israélienne est une réponse épouvantable à un problème bien réel », déjà très critique envers les projets du gouvernement Netanyahu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.