Billy Joël déclare avoir porté l’étoile jaune à cause de Donald Trump
Rechercher

Billy Joël déclare avoir porté l’étoile jaune à cause de Donald Trump

Le chanteur-compositeur voulait protester contre la déclaration du président américain selon laquelle "les deux parties sont à blâmer pour les violences de Charlottesville"

Billy Joel porte une veste avec l'étoile de David durant le rappel de son spectacle qui s'est joué à guichets fermés au Madison Square Garden à New York City le 21 août 2017 (Crédit : Myrna M. Suarez/Getty Images via JTA)
Billy Joel porte une veste avec l'étoile de David durant le rappel de son spectacle qui s'est joué à guichets fermés au Madison Square Garden à New York City le 21 août 2017 (Crédit : Myrna M. Suarez/Getty Images via JTA)

JTA – Pour la plupart des artistes, un concert au Madison Square Garden (MSG) de New York marque la consécration d’une carrière. A ce jour, Billy Joel y a donné une centaine de concerts.

La semaine dernière, le chanteur né à Long Island a accordé une série d’interviews, avant et après son spectacle, dans la plus célèbre salle du monde.

Le journaliste de CBS news lui demanda de citer les moments les plus marquants mémorables de son incroyable et probablement unique parcours au MSG.

Il cita les nuits qu’il avait passées sur scène avec sa fille Della puis rappela le concert pendant lequel il a porté l’Etoile jaune.

L’artiste avait épinglé l’étoile à sa veste pendant le rappel d’un spectacle au Madison en août dernier, peu après que les suprémacistes blancs et néo nazis eurent conduit une manifestation mortelle à Charlottesville, dans l’Etat de Virginie.

Bien que Billy Joel soit habituellement qualifié d’athée ou de non religieux, son père était un juif allemand qui a vécu l’ascension de Hitler et a perdu des proches pendant la Shoah.

Anthony Mason, journaliste à CBS, fit remarquer que Joel évite généralement de prendre position en matière de politique.

Le week-end de la manifestation, le président américain Donald Trump avait affirmé que les deux parties étaient à blâmer pour les violences qui s’ensuivirent. Trump avait eu cette petite phrase : « Il y a des personnes très bien parmi les manifestants d’extrême droite autant que chez leurs antagonistes. »

Cette déclaration toucha le chanteur.

« Je devais faire quelque chose ce soir-là, » répondit Joel. « Le président a dit après la manifestation de Charlottesville ‘Il y a des personnes très bien parmi les manifestants d’extrême droite’. Non, les nazis ne sont pas des gens bien. »

« Cela m’a vraiment mis en colère, » poursuit-il, mon vieux père et sa famille ont été anéanties à Auschwitz. Mon père et ses parents ont réussi à fuir l’Allemagne. Engagé dans l’armée américaine, mon père s’est battu aux côtés du Général Patton et fut abattu par les nazis.

« Ma famille a souffert, je considère que cela me donne le droit de porter cette étoile. »

Son acte fut salué par certains mais suscita quelques critiques.

Des centaines de suprématistes, de néonazis et de membres de l’extrême-droite américaine à Charlottesville, en Virginie, le 12 août 2017. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)

Le chanteur a toutefois créé une tendance. Peu après la prise de position de Billy Joel, la star de télévision Nev Schulman et le musicien et producteur Jack Antonoff (tous deux affichent clairement leur judéité) ont porté des étoiles de David pendant le MTV Video Music Awards.

Schulman la portait au revers de sa veste et Antonoff l’arborait en pendentif autour de son cou.

Lena Dunham, petite amie d’Antonoff à l’époque dit qu’elle a commandé le collier après avoir eu la sensation que les nazis devenaient à nouveau un mouvement dominant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...