Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Blinken évoque des « progrès » sur la perspective d’une normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite

À l'issue de son voyage à Jeddah et avant son arrivée en Israël, le secrétaire d'État américain déclare que les discussions "se rapprochent d'un point où nous aurons des accords"

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken rencontre le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman à Jeddah, en Arabie saoudite, le 20 mars 2024. (Crédit : Evelyn Hockstein/Pool Photo via AP)
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken rencontre le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman à Jeddah, en Arabie saoudite, le 20 mars 2024. (Crédit : Evelyn Hockstein/Pool Photo via AP)

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a évoqué jeudi au Caire des « progrès » dans les discussions sur la perspective d’une normalisation des relations entre Israël et l’Arabie saoudite, dès lors que la guerre dans la bande de Gaza aura été résolue.

M. Blinken a rencontré jeudi au Caire les ministres des affaires étrangères de l’Égypte, de la Jordanie, du Qatar, de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de l’Autorité palestinienne « afin de continuer à travailler sur la voie d’une paix régionale durable », a-t-il déclaré.

« Nous avons réalisé de bons progrès surtout au cours de ce dernier mois (…) Il y a encore du travail à accomplir mais je pense que les progrès sont bons, que c’est concret, et que nous nous approchons du moment où nous pourrons avoir des accords », a-t-il dit lors d’une conférence de presse, tout en disant ne pas pouvoir donner de calendrier.

« Nous pouvons parvenir à un accord qui représentera une occasion historique pour les deux pays mais aussi pour la région dans son ensemble », a-t-il dit.

M. Blinken s’exprimait au lendemain de sa visite en Arabie saoudite où il s’est entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane, dirigeant de facto du royaume.

Les entretiens ont porté sur le conflit entre Israël et le groupe terroriste islamiste du Hamas à Gaza mais aussi sur les relations bilatérales entre les Etats-Unis et le royaume. M. Blinken s’est déjà rendu à trois reprises en Arabie saoudite depuis le début de la guerre le 7 octobre entre Israël et le Hamas.

Un haut responsable du département d’Etat, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a précisé qu’il restait encore une poignée de questions à résoudre.

Plus tôt dans la journée de jeudi, un haut fonctionnaire du département d’État voyageant avec M. Blinken a déclaré que les discussions en Arabie saoudite portaient sur la partie bilatérale d’un plan plus large dans lequel l’Arabie saoudite reconnaîtrait Israël en échange de progrès crédibles sur la création d’un État palestinien.

Les Etats-Unis mènent une intense activité diplomatique afin de rallier les pays arabes à la reconstruction de Gaza une fois le conflit terminé, ainsi qu’à la perspective de redessiner sa gouvernance actuellement entre les mains du Hamas.

Ils font miroiter dans le même temps cette normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite assortie de garanties de sécurité américaines pour le royaume et une coopération dans le nucléaire civil, selon des sources au sein de l’administration du président américain Joe Biden.

Chef de file des monarchies arabes du Golfe et poids lourd du Moyen-Orient, l’Arabie saoudite n’a pas adhéré aux accords d’Abraham de 2020, négociés par les Etats-Unis, qui ont permis à ses voisins, Bahreïn et les Emirats arabes unis, ainsi qu’au Maroc, d’établir des liens officiels avec Israël. L’Egypte et la Jordanie avaient respectivement signé la paix avec Israël en 1979 et en 1994.

Le royaume saoudien, gardien des premiers lieux saints de l’islam, avait engagé avant la guerre à Gaza des pourparlers avec Washington, son principal allié, sur une éventuelle normalisation des relations avec Israël.

Mais Ryad a conditionné tout accord de normalisation à la création d’un Etat palestinien, une perspective rejetée par le gouvernement Netanyahu, le plus radical de l’Histoire d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.