Boehner pourrait se rendre en Israël à la fin mars
Rechercher

Boehner pourrait se rendre en Israël à la fin mars

La date de la visite du Président de la Chambre pourrait coïncider avec la signature d'un accord avec l’Iran sur le nucléaire

Le président de la Chambre des Représentants, John Boehner à l'émission '60 Minutes' le 25 janvier sur la chaîne CBS (Crédit : Capture d'écran CBS)
Le président de la Chambre des Représentants, John Boehner à l'émission '60 Minutes' le 25 janvier sur la chaîne CBS (Crédit : Capture d'écran CBS)

Après avoir invité le Premier ministre Benjamin Netanyahu à parler devant le Congrès au début du mois, le président de la Chambre des représentants des États-Unis John Boehner devrait arriver fin mars en Israël pour une visite, selon le quotidien Haaretz.
 
Selon trois officiels israéliens qui ont requis l’anonymat, Boehner viendra le 31 mars à la tête d’une délégation de parlementaires républicains. Les fonctionnaires ont dit au journal que la visite de Boehner a été finalisée lors de la récente visite de Netanyahu aux États-Unis.

La visite du principal parlementaire républicain coïncidera avec la date butoir des négociations nucléaires entre les puissances mondiales et l’Iran. Le débat au Sénat américain sur la proposition de loi visant à donner un rôle d’approbation à l’accord sur le nucléaire, négocié par l’administration Obama et le groupe 5+1, a été finalement repoussée au 14 avril.

Le Wall Street Journal a rapporté jeudi que les pourparlers sont dans l’impasse sur la question de l’assouplissement des sanctions, l’Iran demandant la levée immédiate des restrictions économiques – une exigence que les américains et puissances européens refusent.

Le bureau du président de la Chambre n’a pas commenté l’information publiée ce vendredi dans Haaretz.

Boehner a défendu jeudi son invitation à Netanyahu à parler devant le Congrès il y a quelques semaines et s’est moqué de réaction froide de l’administration Obama à la victoire électorale du Premier ministre israélien.

Interrogé par un journaliste au sujet de la réacrion tiède de l’administration face à la victoire de Netanyahu, Boehner, un républicain, a déclaré, « tiède ?» Et a rigolé.

Suite à la réélection triomphale de Netanyahu cette semaine, la Maison Blanche a dit qu’elle devra revoir son approche compte tenu du virage à droite pris par le Premier ministre lors de la campagne.

Boehner a dit qu’il voulait féliciter « mon ami, Benjamin Netanyahu, sur la victoire de son parti cette semaine. »
 
Faisant allusion au discours controversé du Premier ministre israélien devant le Congrès il y a quelques semaines, il a declaré que Netanyahu était conscient des « graves menaces auxquelles nous sommes confrontés de la part de l’islam radical et de l’Iran. »

Il a ajouté que le Premier ministre « était dans la position idéale pour aider à décrire cette menace au peuple américain et, d’ailleurs, au reste du le monde. « 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...