Canada : Une plaque du mémorial de la Shoah ne mentionne pas les Juifs et l’antisémitisme
Rechercher

Canada : Une plaque du mémorial de la Shoah ne mentionne pas les Juifs et l’antisémitisme

La ministre du patrimoine déclare que la plaque a été enlevée et sera remplacée par une nouvelle "qui reflète les horreurs vécues par le peuple juif"

Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau inaugure le monument national de l'Holocauste à Ottawa, au Canada, le 28 septembre 2017 (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau inaugure le monument national de l'Holocauste à Ottawa, au Canada, le 28 septembre 2017 (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Le gouvernement du Canada a retiré une plaque placée dans le nouveau mémorial de l’Holocauste qui ne faisait pas référence aux Juifs ou à l’antisémitisme.

Le Mémorial national de l’Holocauste, à Ottawa, la capitale du Canada, a été inauguré la semaine dernière par le Premier ministre Justin Trudeau.

Mardi, un législateur du Parti conservateur de l’opposition a critiqué « l’omission profondément évidente ».

« Si nous devons éliminer la haine envers les Juifs, il est important que nous soyons historiquement correct », a déclaré le député David Sweet.

Après le retrait de la plaque, la ministre du Patrimoine Melanie Joly, a déclaré que la plaque serait remplacée par une nouvelle « qui reflète les horreurs rencontrées par le peuple juif ».

Elle a également souligné que le mémorial « commémore les 6 millions de Juifs et les 5 millions d’autres victimes qui ont été assassinées pendant l’Holocauste ».

La plaque originale faisait référence aux « millions d’hommes, de femmes et d’enfants assassinés pendant l’Holocauste » et les « survivants qui ont persévéré et ont pu se rendre au Canada après l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire ».

Bien que la plaque n’ait pas mentionné les millions de Juifs assassinés par les nazis pendant l’Holocauste, Trudeau a souligné son engagement à lutter contre l’antisémitisme lors de l’inauguration du mémorial la semaine dernière.

« Aujourd’hui, nous réaffirmons notre engagement inébranlable dans la lutte contre l’antisémitisme, le racisme, la xénophobie et la discrimination sous toutes ses formes, et nous rendons hommage à ceux qui ont connu le pire de l’humanité », a déclaré Trudeau. « Nous pouvons les honorer en luttant contre la haine avec l’amour et en cherchant toujours à nous voir l’un dans l’autre ».

Avant l’inauguration du monument la semaine dernière, le Canada était le seul pays des Alliés de la Seconde Guerre mondiale qui n’avait pas de mémorial de l’Holocauste, selon le National Post.

Une omission similaire a causé des vagues aux États-Unis plus tôt cette année, après que le président américain Donald Trump a publié une déclaration pour la Journée internationale du Souvenir de l’Holocauste qui ne mentionnait pas les Juifs ou l’antisémitisme.

La Maison Blanche a ensuite défendu la déclaration en expliquant que les Juifs n’étaient pas le seul groupe ciblé et assassiné par le régime nazi d’Adolf Hitler.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...