Charles Kushner lève des fonds pour N. Haley, l’encourage à se présenter en 2024
Rechercher

Charles Kushner lève des fonds pour N. Haley, l’encourage à se présenter en 2024

Le beau-père d'Ivanka Trump a salué "la première femme présidente" ; les choses pourraient devenir intéressantes dans la famille si l'ancien président Donald Trump se présente

Le président américain Donald Trump et l'ambassadrice américaine aux Nations Unies Nikki Haley lors d'une réunion sur la réforme des Nations Unies au siège des Nations Unies le 18 septembre 2017 à New York. (Crédit : AFP / TIMOTHY A. CLARY)
Le président américain Donald Trump et l'ambassadrice américaine aux Nations Unies Nikki Haley lors d'une réunion sur la réforme des Nations Unies au siège des Nations Unies le 18 septembre 2017 à New York. (Crédit : AFP / TIMOTHY A. CLARY)

JTA – Charles Kushner, le père de Jared Kushner et beau-père d’Ivanka Trump, a organisé une collecte de fonds pour Nikki Haley et a spéculé sur la possibilité que l’ancienne gouverneure de Caroline du Sud et ambassadrice de l’ONU devienne présidente.

Si Haley se présente, et que Donald Trump, le beau-père de Jared Kushner, dit vouloir une autre chance à la Maison Blanche, les choses pourraient devenir intéressantes chez les Kushner.

Vanity Fair a rapporté lundi que la veille, alors que Trump a laissé entendre, sur Fox, qu’il était susceptible de se représenter, Charles Kushner organisait un brunch pour Haley dans le New Jersey.

Charles Kushner a prédit que Haley serait « la première femme présidente » et les convives ont fait des dons à son comité d’action politique. Haley a déclaré qu’elle annoncerait sa décision de se présenter ou non en 2024 au début de l’année 2023.

Jared Kushner et Ivanka Trump n’ont pas assisté à l’événement ; ils étaient à Aspen, dans le Colorado, selon Vanity Fair. Mais ils ont déjeuné avec Haley depuis que Donald Trump a quitté ses fonctions et ce dernier imputerait sa défaite à la présidentielle de l’année dernière en partie à Jared Kushner, qui a géré, sur le terrain, la campagne de réélection.

Le silence de Jared Kushner et Ivanka Trump sur les allégations de fraude électorale formulées par Trump a été assourdissant.

En décembre, Trump a gracié Charles Kushner, un homme d’affaires et philanthrope juif, pour sa condamnation en 2005 pour fraude, évasion fiscale et subornation de témoins. Le crime de Kushner, pour lequel il a purgé 14 mois de prison, a fait la Une des journaux nationaux parce qu’il avait notamment payé une prostituée pour séduire son beau-frère.

Charles B. Kushner, accompagné de sa femme, Seryl Beth, à gauche, et de son avocat Alfred DeCotiis, à droite, arrive à la Cour fédérale de Newark pour la condamnation à Newark, New Jersey, le 4 mars 2005. (Crédit ; AP Photo/Marko Georgiev, Archive)

Haley fait partie des candidats républicains potentiels les plus populaires parmi les Juifs pro-Israël. Elle s’est rendue en Israël le mois dernier avec des évangélistes chrétiens pro-israéliens et, selon Vanity Fair, a pris la parole dimanche soir lors d’un événement Chabad-Lubavitch à Long Island.

Haley a pris ses distances avec Trump après qu’il a déclenché une insurrection meurtrière le 6 janvier dans l’espoir de faire invalider les résultats de l’élection, mais elle a depuis recommencé à faire l’éloge de sa présidence, probablement consciente de l’emprise qu’il a encore sur le parti.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...