Chypre accuse deux Israéliens d’avoir resquillé la quarantaine à leur arrivée
Rechercher

Chypre accuse deux Israéliens d’avoir resquillé la quarantaine à leur arrivée

Les suspects doivent comparaître devant le juge local pour ne pas s'être soumis à une quarantaine obligatoire pendant 14 jours à leur arrivée dans le pays en bateau

Illustration : des plaisanciers sur un bateau au large de la plage "Konnos", dans la station balnéaire d'Ayia Napa, à Chypre, le 20 juillet 2020. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)
Illustration : des plaisanciers sur un bateau au large de la plage "Konnos", dans la station balnéaire d'Ayia Napa, à Chypre, le 20 juillet 2020. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

La police chypriote a déclaré vendredi qu’elle avait arrêté deux Israéliens qui n’étaient pas en quarantaine après avoir quitté Israël pour se rendre sur l’île méditerranéenne en bateau.

Les deux hommessont arrivés à Chypre via la ville côtière de Limassol et ont été surpris en train de se déplacer dans le pays, a rapporté le Cyprus Mail.

Ils n’ont pas été condamnés à une amende et doivent comparaître devant un tribunal plus tard, mais le quotidien ne donne pas de détails sur les sanctions risquées.

Le ministère des Affaires étrangères a souligné que les deux hommes n’avaient pas été arrêtés, selon le site d’information Ynet.

Chypre classe Israël – qui a l’un des taux d’infection les plus élevés au monde pour un million de personnes – dans les pays de catégorie C, depuis lesquels tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants chypriotes et des résidents permanents, doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...