Rechercher

Cisjordanie : Huit suspects palestiniens arrêtés dans des raids nocturnes de Tsahal

Les forces ont riposté à balles réelles aux violences dans la ville d'Abu Dis ; un agent de la police des frontières a été légèrement blessé à la main par un jet de pierre

Les soldats israéliens arrêtent des suspects palestiniens en Cisjordanie, le 27 juillet 2022. (Crédit : Police des frontières)
Les soldats israéliens arrêtent des suspects palestiniens en Cisjordanie, le 27 juillet 2022. (Crédit : Police des frontières)

Huit Palestiniens qui auraient été impliqués dans des activités terroristes ont été arrêtés, dans la nuit de mardi à mercredi, dans toute la Cisjordanie dans le cadre d’une opération conjointe menée par l’armée israélienne, la police des frontières et le Shin Bet. Un agent de la police des frontières a été modérément blessé.

Les troupes avaient été déployées dans plusieurs villes palestiniennes et notamment à Beit Furik, Tarqumiyah, Beit Fajjar, Teqoa, Abu Dis, ainsi que dans le camp de réfugiés de Dheisheh, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Alors qu’ils pénétraient dans la ville d’Abu Dhis, près de Jérusalem, les militaires ont fait face à des émeutiers violents qui ont lancé des cocktails Molotov, de grosses pierres et autres objets lourds dans leur direction.

Les soldats, ayant le sentiment que leur vie était en danger, ont ouvert le feu à balle réelle, a noté un communiqué émis par la police des frontières.

Un agent de la police des frontières a été légèrement blessé à la main après un jet de pierre, a précisé le communiqué. Il a été pris en charge à l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem.

Les troupes ont aussi appréhendé un suspect qui aurait été impliqué dans des attaques dirigées contre des véhicules israéliens sur les routes de Cisjordanie.

En tout, ce sont huit suspects qui ont été arrêtés pendant la nuit.

Les soldats israéliens arrêtent des suspects palestiniens en Cisjordanie, le 27 juillet 2022. (Crédit : Police des frontières)

De plus, un Palestinien non-armé qui s’était approché d’un poste militaire à proximité de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, et qui n’avait pas répondu aux appels qui lui étaient lancés de s’arrêter à été blessé par balle, dans la soirée de mardi.

L’homme a été emmené à l’hôpital pour y être pris en charge, ont indiqué les soldats, et une enquête a été ouverte sur l’incident.

Lundi soir, les troupes israéliennes étaient entrées dans la ville de Qarawat Bani Hassan, en Cisjordanie, pour démolir les habitations de deux Palestiniens qui avaient été accusés d’un attentat meurtrier à l’arme à feu survenu au mois d’avril à l’entrée de l’implantation d’Ariel.

Dimanche soir, les troupes avaient arrêté un Palestinien soupçonné d’avoir voulu commettre une attaque à l’arme blanche contre des Israéliens au carrefour de Tapuah, en Cisjordanie.

Et dans la matinée de dimanche, deux Palestiniens armés avaient été tués dans un raid militaire lancé dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie.

Au cours du week-end, les forces de sécurité israéliennes auront arrêté six suspects palestiniens dans toute la Cisjordanie, des arrestations qui auront parfois entraîné des confrontations violentes.

Les tensions restent fortes en Cisjordanie alors que les forces de sécurité israéliennes ont renforcé leurs opérations suite à une vague meurtrière d’attaques terroristes contre des Israéliens, une vague qui a fait 19 morts.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...