Clinton à propos de Peres : « lorsqu’il parlait, on croyait entendre des psaumes »
Rechercher

Clinton à propos de Peres : « lorsqu’il parlait, on croyait entendre des psaumes »

Dans un appel autour de Rosh Hashana, en présence de dirigeants juifs américains, la candidate démocrate a déclaré "qu’elle s’était clairement fait comprendre," par Netanyahu concernant sa défense d’Israël

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

La candidate à l'investiture démocrate à la présidentielle américaine et ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton sur la CNN le 21 février 2016 (Crédit : Capture d'écran CNN)
La candidate à l'investiture démocrate à la présidentielle américaine et ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton sur la CNN le 21 février 2016 (Crédit : Capture d'écran CNN)

WASHINGTON- La candidate Démocrate Hillary Clinton a rendu hommage à l’ancien président Shimon Peres jeudi et a affirmé qu’elle avait assuré au Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de leur rencontre dimanche qu’en tant que présidente, elle défendrait Israël.

Ces propos ont été tenus lors d’une appel téléphonique collectif passé jeudi avec les dirigeants et les membres de la communauté juive américaine.

« Avant toute chose, je voudrais dire à quel point je suis attristée, personnellement, du décès de Shimon Peres » a-t-elle déclaré au début de l’appel organisé à quelques jours de la nouvelle année juive ou Rosh Hashana débutant dimanche soir. « Il fut un ami de mon mari et de moi-même pendant de longues années ».

« Lorsque [Peres] parlait, on croyait entendre des psaumes et j’adorais m’assoir et l’écouter, que ce soit à propos d’Israël, la nation qu’il aimait et pour laquelle il fit tant pour la défendre ou à propos de la paix ou tout simplement à propos de la vie elle-même, » a-t-elle ajouté.

« Je sais que non seulement Israël le regrettera mais les Etats Unis et le monde aussi. »

Rappelant la nécessité de « conserver les liens indestructibles entre les peuples américain et israélien. » l’ancienne secrétaire d’état se référait à son entretien de dimanche avec Netanyahu à New York. Ils se sont rencontrés alors que Netanyahu assistait à l’Assemblée générale des Nations unies à Manhattan.

Elle a affirmé qu’ils avaient eu « un bon entretien » au cours duquel elle précisa son engagement à l’égard de la sécurité d’Israël, tant militairement que sur la place de l’opinion publique.

« Je lui ai clairement fait comprendre que si j’avais la chance de devenir votre présidente, je me mobiliserai toujours, comme je l’ai toujours fait pour la sécurité d’Israël, je continuerai à œuvrer pour la paix, et continuerai à faire tout mon possible pour protéger Israël des tentatives injustifiées et injustes à sa délégitimation, » a-t-elle déclaré.

Ils ont également évoqué la sortie de Netanyahu à Broadway ayant assisté à la comédie musicale « Hamilton ». La production en vogue a été encensée par la candidate démocrate qui confia l’avoir savourée les trois fois auxquelles elle y a assisté. »

Clinton a souhaité aux Juifs américains « une saine et joyeuse nouvelle année » et a indiqué que « le symbole de repentance, de prière et de charité » autour des fêtes « m’a toujours beaucoup touchée ».

Un sujet qui n’a pas fait surface au cours de ce discours : l’adversaire républicain de Clinton, Donald Trump.
L’appel a été organisé par l’équipe de campagne de Clinton ainsi que par le conseil national juif Démocrate, l’arme du parti Démocrate de la communauté juive américaine.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...