Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Contre l’extrême-droite, les francs-maçons appellent à un rassemblement le 18 juin

"L’extrême-droite est une impasse," écrivent les principales obédiences maçonniques françaises

Des francs-maçon participant à une marche contre l'antisémitisme à Paris, le 12 novembre 2023. (Crédit : Thomas Samson/AFP)
Des francs-maçon participant à une marche contre l'antisémitisme à Paris, le 12 novembre 2023. (Crédit : Thomas Samson/AFP)

Les principales obédiences maçonniques françaises lancent un appel commun pour dire « non à l’inéluctabilité de la victoire de l’extrême droite » et de « son idéologie de la haine », dans un communiqué publié jeudi.

« Les francs-maçons, résistants de tout temps à l’hydre haineuse de l’extrême-droite, fidèles aux idéaux de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, se lèvent, déterminés à prendre part dans la reconstruction d’un espoir républicain pour tous », affirme cet appel commun.

Réunis mercredi au siège du Grand Orient de France, les Grand maîtres de ces obédiences « lancent un appel solennel à la mobilisation de tous les Francs-maçons, frères et sœurs » en soulignant que « l’extrême-droite est une impasse ».

Car à l’occasion des législatives des 30 juin et 7 juillet, « le risque de voir la France rejoindre le rang de la sombre cohorte des gouvernements populistes et nationalistes d’extrême droite n’aura jamais été aussi élevé », ajoute le texte signé de Guillaume Trichard (Grand Orient de France), Sylvain Zeghni (Droit Humain), Bernard Dekoker-Suarez (Grande Loge mixte universelle), Christiane Vienne (Grande Loge mixte de France) et Jean-Jacques Moumdjian (Grande Loge mixte de Memphis-Misraïm).

« Dans cette année où nous commémorons la mémoire de ceux qui sont tombés pour notre liberté face au joug nazi et au régime collaborationniste, les francs-maçons et les francs-maçonnes ne peuvent rester muets face au retour du bruit des bottes », ajoute le communiqué.

Alors que « les forces les plus réactionnaires cherchent à s’entendre, avec comme seule ambition de remettre en cause tous les fondamentaux de la philosophie des Lumières », les signataires soulignent qu’ « il ne faut plus seulement sonner l’alerte, mais agir » et exhortent à se rassembler « le 18 juin à 18h00 à Paris et dans tous les Orients de France ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.