Coronavirus : avertissement pour les voyages en Italie, l’isolement est envisagé
Rechercher

Coronavirus : avertissement pour les voyages en Italie, l’isolement est envisagé

Le ministère de la Santé est "très préoccupé" par les épidémies en Europe et en Iran, et juge "très probable" que le virus s'implante en Israël

Un avion reliant l'aéroport international Ben-Gurion à l'aéroport de Fiumicino à Rome, le 21 février 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Un avion reliant l'aéroport international Ben-Gurion à l'aéroport de Fiumicino à Rome, le 21 février 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

L’État hébreu a émis lundi des recommandations concernant les voyages vers l’Italie, au regard de la recrudescence des cas de coronavirus.

Le ministère de la Santé a indiqué que le ministère des Affaires étrangères diffuserait un avertissement à l’issue d’une réunion avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Nous sommes troublés par ce qui se passe en Italie et en Iran », a déclaré le directeur-général du ministère de la Santé Moshe Bar Siman-Tov, lors d’une conférence de presse. « Nous étudierons, dans les jours à venir, la possibilité d’isoler pour 14 jours les personnes de retour d’Italie. »

« Le virus franchit les frontières internationales, et c’est là qu’est la crainte », a-t-il ajouté. « La probabilité que le coronavirus sévisse en Israël est élevée. »

Il a fait savoir qu’un ordre de quarantaine pour les voyageurs de retour d’Italie pourrait ne pas être efficace, dans la mesure où ceux qui souhaitent éviter l’isolement peuvent « prendre un train vers un pays voisin, et de là-bas, embarquer dans un avion pour Israël ».

Le ministère de la Santé a renforcé les stocks de médicaments dans les hôpitaux et les cliniques, même si aucune pénurie n’a encore été signalée.

L’Italie a annoncé lundi un 7e décès dans le pays suite au virus. Plus de 150 Italiens ont contracté le virus et plus de 50 000 personnes, dans une dizaine de villes du nord de l’Italie, ont reçu l’ordre de rester chez eux. La police a installé des check-points pour assurer que ces consignes sont bien respectées.

La police arrête des voitures à la frontière d’une zone en quarantaine en raison d’une épidémie de coronavirus à Casalpusterlengo, en Italie du Nord, le 23 février 2020. (Crédit : Claudio Furlan/LaPresse via AP)

Le ministère de la Santé a déclaré dimanche que tous les Israéliens de retour d’Italie, d’Australie et de Taïwan, qui développent des symptômes du virus doivent être examinés selon la procédure détaillée sur son site.

Le transporteur national El Al a assuré que si de nombreux vols vers l’extrême Orient ont été suspendu, l’inauguration de son vol vers Tokyo prévue le mois prochain était maintenue, selon un communiqué publié sur son site.

En dépit de ses intentions, la compagnie aérienne pourrait être contrainte de suspendre l’ouverture prévue de la ligne, selon le quotidien Globes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...