Covid-19 : 23 nouveaux cas en 24 heures, le chiffre le plus bas en six semaines
Rechercher

Covid-19 : 23 nouveaux cas en 24 heures, le chiffre le plus bas en six semaines

Selon le ministère de la Santé, une nette baisse des tests positifs a été constatée (représentent maintenant 0,5 %) ; trois nouveaux décès ont été enregistrés, soit un total de 232

Des Israéliens portent des masques par crainte du coronavirus pour faire des courses dans le centre de Jérusalem après l'allègement des mesures de confinement, le 3 mai 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Des Israéliens portent des masques par crainte du coronavirus pour faire des courses dans le centre de Jérusalem après l'allègement des mesures de confinement, le 3 mai 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Au cours des dernières vingt-quatre heures, seuls 23 nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués selon des chiffres diffusés dimanche soir par le ministère de la Santé. Il s’agit de la hausse la plus faible enregistrée au cours des six dernières semaines, confirmant une tendance indiquant que l’épidémie est dorénavant largement sous contrôle au sein de l’État juif.

Le nombre de malades placés sous respiration artificielle continue également à décroître, tombant à 76. Cette chute nette a permis à Israël de commencer à alléger les mesures de confinement, et le pays songe dorénavant à lever toute une série de restrictions.

Toutefois, trois personnes sont mortes des suites du coronavirus en 24 heures, ce qui fait grimper le bilan des décès dus à la maladie à 232.

Israël a enregistré au total 16 208 cas de coronavirus, dont 9 749 guérisons. Parmi ceux qui sont encore atteints par le Covid-19, la maladie causée par le virus, 94 se trouvent dans un état grave et 69 présentent des symptômes modérés, selon les chiffres réactualisés du ministère.

Dimanche, 188 personnes se sont rétablies.

Les chiffres révèlent également une chute du pourcentage des tests de dépistage positifs au coronavirus. Sur 5 185 tests pratiqués au cours des dernières vingt-quatre heures, seuls 0,5 % sont revenus positifs. La semaine dernière, ce pourcentage avait dépassé les 1 % presque tous les jours avec un pic de 1,6 % atteint le 28 avril.

La ville la plus infectée reste Jérusalem, avec 3 571 malades. La ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak arrive en deuxième place, avec 2 856 personnes touchées.

Tel Aviv est la troisième ville la plus affectée avec 536 cas.

Mercredi dernier, le nombre d’Israéliens ayant guéri du Covid-19 a dépassé pour la première fois le nombre de malades depuis le début de la pandémie, une tendance qui semble s’accentuer.

Des Israéliens portent des masques par crainte du coronavirus pour faire des courses dans le centre de Jérusalem après l’allègement des mesures de confinement, le 3 mai 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Ces derniers jours, le taux de contamination au sein de l’État juif a chuté significativement, avec un nombre de nouveaux cas en l’espace de vingt-quatre heures qui est tombé de manière constante sous les 200 depuis dimanche soir.

Le gouvernement a récemment approuvé la levée de certaines restrictions imposées dans le cadre du confinement visant à entraver la propagation de l’épidémie, avec l’ouverture de nombreux commerces et l’autorisation donnée aux citoyens de se rassembler pour la prière ou de quitter leur domicile pour faire de l’exercice.

Dimanche, les écoles élémentaires ont rouvert dans la plus grande partie du pays pour les Grades 1 à 3 (CP à CE2).

Pour le ministère de la Santé, la semaine prochaine sera cruciale pour déterminer un calendrier qui permettra une plus grande réouverture de l’économie. Les responsables vont évaluer les effets des mesures prises jusqu’à présent en faveur d’un certain retour à la normale pour faire prendre de nouvelles décisions.

Le ministère devrait recommander de mettre immédiatement un terme aux interdictions des visites aux proches au second degré, notamment aux grands-parents, selon un reportage diffusé dimanche à la télévision, alors que le gouvernement a réfléchi à des plans variés pour alléger davantage les restrictions.

Le ministère pourrait annoncer que les rassemblements allant jusqu’à dix personnes seront permis, avec une entrée en vigueur des nouvelles directives dès le début de la semaine, a indiqué la Douzième chaîne.

De plus, les marchés et les supermarchés devraient rouvrir dans deux semaines, et les restaurants pourront accueillir à nouveau les clients autour de leurs tables à partir du 15 juin, d’après le reportage.

Dans toutes les situations sociales, la distanciation de deux mètres devra être maintenue et le port du masque sera obligatoire, a encore noté la chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...