COVID-19: Bar Siman-Tov met en garde contre une 2e vague « en cours »
Rechercher

COVID-19: Bar Siman-Tov met en garde contre une 2e vague « en cours »

L'ex-directeur nie avoir tenu ces propos lors de l'une de ses dernières réunions, insistant sur le fait qu'une "seconde vague" est évitable si des précautions sont prises

Moshe Bar Siman-Tov, directeur-général du ministère de la Santé, lors d'une conférence de presse au sujet du coronavirus au ministère de la Santé de Jérusalem, le 31 mai 2020 (Crédit : Flash90)
Moshe Bar Siman-Tov, directeur-général du ministère de la Santé, lors d'une conférence de presse au sujet du coronavirus au ministère de la Santé de Jérusalem, le 31 mai 2020 (Crédit : Flash90)

Le directeur-général sortant du ministère de la Santé aurait vivement recommandé à de hauts-responsables, samedi, de travailler en prenant pour hypothèse que l’Etat juif se trouverait actuellement au milieu d’une nouvelle épidémie de coronavirus. Il a toutefois reconnu que l’ampleur de cette « seconde vague » était indéterminée.

Moshe Bar Siman-Tov a émis cet avertissement au cours de l’une de ses dernières réunions, avant la fin de son mandat au ministère de la Santé, dimanche, selon la Douzième chaîne qui a cité de hauts-responsables ayant participé à cette rencontre et qui ont témoigné sous couvert d’anonymat.

Le chef sortant de la Santé a toutefois démenti avoir tenu ces propos, indiquant à la chaîne de télévision qu’une seconde vague n’était pas inévitable « si nous faisons correctement les choses ».

« Mais nous sommes au beau milieu d’une hausse des cas. C’est définitif, c’est réel et c’est tangible, et cela va prendre du temps de comprendre l’ampleur de cette augmentation », a ajouté Bar Siman-Tov.

Pendant la rencontre de samedi, le responsable de la santé a aussi exprimé ses inquiétudes face aux images montrant des plages prises d’assaut dans tout le pays, recommandant vivement à son personnel de sensibiliser le public aux dangers du non-respect des directives ministérielles visant à réduire la propagation du virus, selon le reportage diffusé à la télévision.

Les Israéliens profitent d’une journée à la plage, à Tel Aviv, le 29 mai 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Bar Siman-Tov sera remplacé par le directeur du centre médical Barzilai d’Ashkelon, le professeur Chezi Levy, dont la nomination a été approuvée par le nouveau gouvernement.

Levy était le candidat choisi par le nouveau ministre de la Santé, Yuli Edelstein, en remplacement de Bar Siman-Tov qui avait annoncé, le mois dernier, qu’il démissionnait de son poste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...