D’anciens réfugiés juifs appellent Londres à accueillir les réfugiés syriens
Rechercher

D’anciens réfugiés juifs appellent Londres à accueillir les réfugiés syriens

Les survivants du Kindertransport pressent le Premier ministre britannique de faire preuve de « compassion humanitaire »

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Sir Erich Reich (Crédit : Capture YouTube/Classic Tours)
Sir Erich Reich (Crédit : Capture YouTube/Classic Tours)

Les réfugiés juifs du régime nazi qui, enfants, ont fui et trouvé refuge au Royaume-Uni ont demandé au gouvernement britannique d’accueillir davantage de réfugiés syriens dans le pays.

Sir Erich Reich, président de l’Association du groupe des réfugiés juifs du Kindertransport, a élaboré un plaidoyer passionné à destination du Premier ministre David Cameron dans une lettre qui rappelle comment la compassion du Royaume-Uni il y a 70 ans a sauvé la vie de milliers d’enfants juifs, a rapporté Jewish News vendredi.

« Sans l’intervention et la détermination de beaucoup de gens de différentes confessions, j’aurais péri, et 10 000 autres également, » écrit-il.

« Je crois fermement que nous ne devons pas laisser faire, si les opprimés ont besoin de notre aide. Nous ne pouvons pas ignorer la vision de ces gens désespérés et dans une telle crise, nous devons agir pour sauver les réfugiés les plus vulnérables, les enfants, et leur fournir le même sanctuaire que celui que j’ai eu la chance de recevoir ».

Le Kinderstransport a été le sauvetage de dernière minute de près de 10 000 enfants juifs évacués d’Allemagne, d’Autriche, de Tchécoslovaquie, de Pologne, et de la Ville libre de Dantzig, alors semi-autonome, pendant les neuf mois précédant le début de la Seconde Guerre mondiale.

Au cours des années 1938-1939, des groupes d’enfants ont été emmenés vers la Grande-Bretagne où ils ont été logés dans des écoles, fermes, auberges et maisons d’accueil. Beaucoup de ces enfants ont été les seuls membres de leurs familles à survivre à l’Holocauste.

« Je vous exhorte à engager une nouvelle fois le Royaume-Uni sur la voie de la compassion humanitaire en fournissant un refuge à beaucoup plus d’enfants qui fuient les persécutions d’une Syrie déchirée par la guerre, » écrit Reich.

Reich, né en Autriche, a été évacué par Kinderstransport à l’âge de quatre ans. Ses parents ont été assassinés dans le camp de la mort d’Auschwitz en Pologne.

Reich s’est ensuite illustré en mettant sur pied un organisme de charité consacré au voyage qui a levé des dizaines de millions de livres pour des centaines d’organismes de bienfaisance du Royaume-Uni. Il a été anobli pour son travail humanitaire en 2010.

Un plan du film "Into The Arms Of Strangers: Story of the Kindertransport’ (Capture écran YouTube)
Un plan du film « Into The Arms Of Strangers: Story of the Kindertransport’ (Capture écran YouTube)

« Beaucoup de mes camarades « Kinder » ont transformé l’adversité en triomphe et ont laissé un riche héritage à leur patrie d’adoption », a-t-il dit.

« Si on leur donne la même opportunité, certains des réfugiés que nous aidons aujourd’hui pourraient aussi apporter une contribution inestimable à la société britannique ».

Le Sunday Times a rapporté que la Grande-Bretagne est prête à accepter environ 15 000 réfugiés du conflit syrien.

Cameron est sous pression internationale et nationale pour résoudre la crise naissante.

Le jeudi, il s’est dit « profondément ému » par des images de l’enfant de trois ans, Aylan Kurdi, retrouvé mort sur une plage turque.

Cameron a maintenant l’intention d’étendre le programme destiné aux personnes vulnérables en Grande-Bretagne, d’accueillir environ 15 000 réfugiés et de lancer une action militaire contre les passeurs, comme le rapporte l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...