Dans un tramway en Allemagne, des tracts accusent les Juifs de la pandémie
Rechercher

Dans un tramway en Allemagne, des tracts accusent les Juifs de la pandémie

Un dépliant publié à Cologne prétend à tort que les principaux responsables politiques allemands sont juifs et dénoncent les « Juifs dans la politique et les médias »

La section allemande du groupe “Grands-mères contre la droite” a condamné le tract sur Instagram. (Grands-mères contre la droite / Instagram via JTA)
La section allemande du groupe “Grands-mères contre la droite” a condamné le tract sur Instagram. (Grands-mères contre la droite / Instagram via JTA)

JTA – Des tracts antisémites ont été retrouvés mercredi dans un tramway à Cologne, en Allemagne, accusant les Juifs d’être responsables de l’actuelle pandémie de COVID-19.

Sur le dépliant en noir et blanc, on peut lire : « Avons-nous vraiment un problème de Corona ? Ou avons-nous un problème juif ? » avec une étoile de David en arrière-plan à côté des noms de trois personnalités politiques allemandes – la chancelière Angela Merkel, le ministre de la Santé Jens Spahn, la ministre des Affaires étrangères Heiko Maas – et le virologue Christian Drosten.

Aucun d’entre eux n’est juif, mais le dépliant prétend qu’ils le sont.

« Plus il y a de Juifs dans la politique et les médias, plus la situation empire ! » peut-on lire sur le tract.

Plusieurs manifestations allemandes contre les restrictions liées au coronavirus ont affiché une rhétorique antisémite et des comparaisons avec les restrictions dont les Juifs ont été victimes pendant la Shoah.

Les dépliants ont été trouvés par Omas Gegen Rechts (Grand-mères contre la droite), une initiative démocratique citoyenne reconnue pour son activisme par le Conseil central des Juifs d’Allemagne.

L’organisation a été fondée en 2018 sur le modèle d’une organisation autrichienne du même nom.

Une centaine de groupes régionaux à travers le pays participent à des manifestations contre l’antisémitisme et le racisme tout en faisant la promotion des droits de l’Homme. La branche allemande a été fondée en réponse à la montée du populisme et de l’extrémisme de droite.

Un post Instagram du groupe Omas a annoncé avoir déposé une plainte à la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...