De hauts responsables émiratis et bahreïnis souhaitent une bonne année aux Juifs
Rechercher

De hauts responsables émiratis et bahreïnis souhaitent une bonne année aux Juifs

Le conseiller du roi Khalid al-Khalifa s'adresse à ses amis "yehudim" à Bahreïn et dans le monde entier, Abdullah bin Zayed Al Nahyan exprime ses meilleurs vœux en hébreu

Le ministre des Affaires étrangères   Abdullah bin Zayed al-Nahyan et son homologue du Bahreïn Abdullatif al-Zayani au cours de la cérémonie des Accords d'Abraham, le 15 septembre 2020 (Crédit  : AP Photo/Alex Brandon)
Le ministre des Affaires étrangères Abdullah bin Zayed al-Nahyan et son homologue du Bahreïn Abdullatif al-Zayani au cours de la cérémonie des Accords d'Abraham, le 15 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)

Un conseiller principal du roi de Bahreïn et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ont tous deux tweeté leurs vœux de Rosh HaShana quelques jours seulement après que leur pays a signé des accords historiques de normalisation avec l’État juif.

« Je souhaite à mes amis yehudim (juifs) de Bahreïn et du monde entier une Shana Tova prospère », a écrit Khalid al-Khalifa, conseiller diplomatique du roi bahreïni Hamad bin Isa Al Khalifa.

Bahreïn abrite une minuscule communauté juive et a longtemps été tolérant envers toutes les religions, mais il n’y avait pas de vie publique juive dans le royaume jusqu’à récemment.

Les Juifs, principalement d’origine irakienne, vivent dans le royaume depuis les années 1880.

La communauté a salué la normalisation de Bahreïn avec Israël, la qualifiant de « moment historique que nous n’avions jamais espéré voir de notre vivant ».

Au début du mois, Jared Kushner, conseiller principal du président américain Donald Trump, a remis au roi Hamad un rouleau de Torah lors d’une visite à Bahreïn.

Trump a annoncé vendredi dernier que le royaume suivrait l’exemple des EAU et établirait des liens diplomatiques avec Israël. L’envoyé de la Maison Blanche Avi Berkowitz a publié sur Twitter une photo de Kushner remettant le rouleau alors que les représentants d’Israël, des EAU et de Bahreïn se préparaient pour la cérémonie de signature de mardi à la Maison Blanche.

Al Nahyan a fait suivre le message de son collègue bahreïni d’un tweet en hébreu dans lequel il souhaitait aux Juifs une « bonne année ».

Ces dernières années, les EAU ont fait de gros efforts pour se présenter comme un pays tolérant et accueillant toutes les religions, y compris le judaïsme. Le président Khalifa bin-Zayed al-Nahyan a déclaré 2019 « Année de la tolérance » aux Émirats arabes unis. Dans ce contexte, le pays a annoncé la construction d’un vaste complexe interconfessionnel à Abou Dhabi qui comprendra également une synagogue. La maison d’Abraham devrait ouvrir en 2022.

Une communauté juive opère à Dubaï depuis une décennie, d’abord avec un soutien tacite mais plus récemment avec le soutien manifeste des autorités locales, et est actuellement sur le point de devenir officiellement une communauté religieuse autorisée.

Les estimations du nombre de Juifs vivant actuellement aux EAU vont de quelques centaines à 1 500. Il existe trois congrégations différentes – deux orthodoxes et une égalitaire. Une entreprise de restauration casher du pays, nommée « Elli’s Kosher Kitchen », a attiré beaucoup d’attention, notamment de la part de la ministre de la Culture des EAU, Noura al-Kaabi, qui l’a saluée comme un nouveau chapitre de « l’histoire alimentaire du Golfe ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...