De l’école religieuse au championnat du monde de kickboxing
Rechercher

De l’école religieuse au championnat du monde de kickboxing

Nili Block est devenue championne du monde à 20 ans dans la catégorie moins de 60 kilos

Nili Block (Crédit :Hadas Parush/Flash90)
Nili Block (Crédit :Hadas Parush/Flash90)

Nili Block est devenue, il y a deux mois, championne du monde dans la catégorie moins de 60 kilos. L’athlète de 20 ans a battu son adversaire croate, Maria Malnika, en seulement quelques minutes, rapporte Ynet.

Nili doit certainement sa force physique et mentale, à son parcours hors des sentiers battus. Nili est née à Baltimore aux Etats-unis, elle est la dernière d’une fratrie de six. La famille fait son alyah lorsque Nili a deux ans et s’installe à Beit Shemesh, ou Nili grandit en recevant une éducation religieuse.

Nili, bien que religieuse, a également toujours était très sportive : basket, baseball et surtout le football. « Je voyais le football comme mon futur, » confesse-t-elle.

A 10 ans seulement, sa mère l’emmène à une session de kickboxing où elle fait la rencontre de son actuel entraineur, Benny Cogan. Le kickboxing l’aidera par la suite à surmonter le divorce de ses parents.

La jeune fille de 11 ans s’entraîne alors au milieu de jeunes femmes plus âgées qui deviennent des modèles. « Doucement ils sont tous devenus ma deuxième famille, c’était un monde dans lequel je pouvais m’échapper du divorce, » confie la jeune athlète.

Sa famille juive pratiquante a tout de suite accepté le hobby inhabituel de Nili. Sa passion pour le sport a toujours été connue et acceptée.

Elle a continué ses études dans une école religieuse, qui s’est également montrée très ouverte. La jeune athlète explique que la pratique d’un sport de haut niveau tout en faisant des études n’est pas toujours une tâche facile.

La jeune femme se définit aujourd’hui toujours comme religieuse, elle respecte Shabbat et mange casher. Le plus dur pour cette sportive, est de devoir freiner sa vie sociale et notamment amoureuse faute de temps.

Nili est ainsi devenue championne du monde à seulement 20 ans en novembre dernier au championnat du monde qui avait lieu à Belgrade.

L’athlète explique que le combat le plus difficile a eu lieu en demi-finale contre la biélorusse Helena Muratava, six fois championne du monde.

« Il était temps que quelqu’un d’autre lui prenne la couronne, non ? » déclare la championne israélienne. « Après l’avoir battue, le reste a été du gâteau, j’avais plus confiance en moi, » avoue Nili.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...