De mystérieux panneaux publicitaires exhortent Barak à revenir
Rechercher

De mystérieux panneaux publicitaires exhortent Barak à revenir

De troublantes publicités dont on ne connaît l’origine et se lamentant d’un Netanyahu "détruisant le pays" appellent l’ancien ministre de la Défense à se confronter au Premier ministre actuel

L'ancien Premier ministre Ehud Barak lors d'une conférence de l'organisation Darkeinu à Rishon Lezion, le 17 août 2016 (Crédit : Neri Zilber)
L'ancien Premier ministre Ehud Barak lors d'une conférence de l'organisation Darkeinu à Rishon Lezion, le 17 août 2016 (Crédit : Neri Zilber)

Des panneaux publicitaires ont été érigés dans la région de Tel Aviv dans la nuit de lundi, appelant l’ancien Premier ministre Ehud Barak à se présenter aux élections. Personne ne sait qui est derrière cette campagne.
« Barak, tu dois te présenter », dit l’affiche. Ou « Netanyahu est en train de détruire le pays ».

Barak, ayant également occupé le poste de ministre de la Défense auprès du Premier ministre Benjamin Netanyahu entre 2009 et 2013, a lancé, au cours des derniers mois, une série d’attaques contre Netanyahu et son gouvernement.

Des rumeurs courent sur un éventuel retour de Barak sur la scène politique, ce dernier démentant formellement ses éventuelles intentions.

Lorsque le Times of Israel lui posa la question à propos d’un éventuel retour à la politique en juin dernier, Barak répondit : « Je n’en dirais pas plus ».

Jusqu’à mercredi matin, personne n’a assumé la responsabilité de ces panneaux et il n’y a eu aucun commentaire de la part de Barak. En revanche, ils vont bon train sur Twitter… Barak lui-même serait-il derrière cette campagne, s’interrogent certains.

Barak était Premier ministre de 1999 à 2001. Il était le chef du Parti travailliste jusqu’en 2011 jusqu’au moment où il quitta le parti avec fracas le jour de la fête de l’Indépendance.

En 2012, il choisit de se retirer de la vie politique plutôt que de se présenter, certain de perdre aux élections ayant eu lieu cette année.

Le message sur les affiches n’est pas clair : Est-ce que Barak est appelé à reprendre la direction du parti travailliste ou, selon une autre affiche, à se présenter contre Netanyahou ?

Barak qui, selon les sondages, ne figure pas dans les favoris auprès de l’opinion publique, se fait de plus en plus visible ces derniers mois.

Au cours d’un discours, lors d’un évènement organisé par le parti de gauche Darkenou en août, il a accusé Netanyahu de faire cafouiller les négociations avec les Etas-Unis sur l’aide de 10 ans en matière de sécurité et de défense.

L’ancien Premier ministre affirme que les répercussions de la querelle entre Jérusalem et Washington infligent une « menace sécuritaire majeure », due à « la sensibilité des enjeux » dont il ne peut fournir le détail.

En réponse aux allégations, le comité des Affaires étrangères et de la Défense a souhaité convoquer Barak pour une audition. Les associés de l’ancien Premier ministre déclarèrent cependant suite à ses propos, que Barak parlait de manière générale et ne se référait pas à un événement en particulier.

En juin dernier, Barak a assené des critiques tout aussi sévères à l’égard de Netanyahu, condamnant, ce qu’il appelle « un fascisme Israélien naissant » et déclarant que le pays suivait la route pour devenir un « état d’apartheid ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...