Rechercher

De Namibie au Japon, des communautés juives isolées recevront un colis pour Pessah

La famille Werdiger, de Melbourne, fait don de 50 000 paquets de matzah et de vin pour garnir les tables de seder des Juifs en 110 points du monde

Une émissaire de Habad distribue des matzot dans une communauté juive éloignée peu avant Pessah. (Crédit : Avec l'autorisation du porte-parole de la maison Haabad)
Une émissaire de Habad distribue des matzot dans une communauté juive éloignée peu avant Pessah. (Crédit : Avec l'autorisation du porte-parole de la maison Haabad)

Selon l’Agence juive pour Israël, les petites communautés juives éloignées des principaux centres de vie juive devraient recevoir plus de 50 000 paquets de matzot et du vin pour la fête de Pessah.

Pour la troisième année consécutive, le projet est financé par la famille Werdiger, des philanthropes de Melbourne, en Australie.

Les livraisons seront effectuées avec l’aide de l’Agence juive et du mouvement hassidique Habad.

Selon un porte-parole de la famille, les contributions comprennent 1 750 cartons de vin et 6 500 paquets de matzot. Les colis bénéficieront à quelque 110 communautés juives isolées situées en Tanzanie, au Rwanda, en Namibie, en Chine, au Japon, au Nicaragua, au Laos, en Éthiopie et bien d’autres. Certains de ces pays n’ont pas accès aux produits casher et un accès limité au vin et à la matzah en période de fêtes.

Le président de l’Agence juive, Yaakov Hagoel, a exprimé ses remerciements à la famille Werdiger ainsi qu’à ceux qui ont aidé à mener à bien l’opération.

En Tanzanie, le rabbin Moshiach Kupchik, émissaire de Habad, animera le tout premier Seder de son mouvement dans la ville d’Arusha.

« Cette année, nous nous attendons à célébrer [Pessah] avec 300 personnes, Juifs et Israéliens de différents pays réunis autour de la table du Seder », a déclaré Kupchik.

Le rabbin David Kaplin, qui dirige les activités du mouvement Habad en Amérique centrale depuis 13 ans, a exprimé son enthousiasme et celui de sa communauté au sujet de Pessah et du retour des touristes israéliens en Amérique centrale après une accalmie de deux ans du fait de la pandémie.

Selon Kaplin, les centres Habad de la région devraient accueillir plus de 5 600 Israéliens pour le Seder.

Un émissaire de Habad distribue des matzot peu avant Pessah. (Crédit : Avec l’autorisation du porte-parole de la maison Habad)

Selon le Financial Review, le patriarche Nathan Werdiger s’est implanté en Australie en 1949 après avoir survécu à la Shoah. Il s’est enrichi dans le textile avant de se concentrer sur le développement immobilier dans les années 1980.

Selon l’Australian Jewish News, Werdiger aura été un généreux donateur, pour les institutions juives de Melbourne et du monde entier. Depuis sa mort en 2015, sa famille poursuit le travail philanthropique qu’il avait engagé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...