Découvrez l’appli israélienne de photos Photomyne
Rechercher

Découvrez l’appli israélienne de photos Photomyne

Une application fait actuellement le buzz parmi les applications payantes iPhone

Photomyne est une start-up israélienne, implantée à Bnei Brak, qui a développé un outil pour scanner et digitaliser d’anciennes photographies à partir d’un smartphone.

Le concept est très simple. Après avoir télécharger l’application Photomyne, l’utilisateur est invité à photographier des photographies papiers. Une fois insérer sur le smartphone, les photographies sont mémorisées et peuvent être partagées à l’infini sur d’autres appareils et avec d’autres personnes.

Cette application permet ainsi de rendre immatérielles d’anciennes photographies et surtout de pouvoir les partager plus facilement à l’heure du tout numérique.

Cette application, lancée il y a un an, a été développée par une équipe de spécialistes. Nir Tsemah, qui est le PDG, s’est entouré d’Omer Shor, Natalie Verter, Yair Segalovitz ainsi que de huit autres salariés.

L’idée est de permettre aux familles de partager leur albums photos à moindre frais.

D’autre part, la technologie de cette application, permet à ses utilisateurs de photographier les pages des albums photos sans avoir à isoler chaque photographies. L’application se charge elle-même de les recadrer.

L’application, aujourd’hui disponible uniquement sur l’Apple store, existe selon deux versions, une gratuite, avec moins de fonctionnalités, et une payante. Sur plus d’un million d’utilisateurs, la moitié ont choisit de télécharger la version payante à 5 dollars, rapporte Ynet.

La jeune start-up israélienne a ainsi pu faire des bénéfices et lancera sa version pour téléphones Androïdes dans les prochains mois.

Début août, l’application israélienne se positionner à la 14e place des applications payantes les plus téléchargées aux Etats-Unis.

Sur le long terme, l’équipe veut développer son application afin qu’elle ne « reste pas seulement un outil pour scanner. A la fin, nous serons capables de devenir un service historique de stockage d’images avec d’anciennes photographies du monde entier », a déclaré Yair Segalovitz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...