Rechercher

Des affiches anti-Israël collées dans le métro de Londres par des pro-BDS

Les affiches attaquent l'enseigne de sport Puma pour son soutien au football israélien ; les autorités évoquent pour leur part "un acte de vandalisme"

Photo d'illustration : Des rames du métro londonien stationnées dans un dépôt à la station Boston Manor  à Londres, le 27 septembre 2018 (Crédit : AP Photo/Frank Augstein)
Photo d'illustration : Des rames du métro londonien stationnées dans un dépôt à la station Boston Manor à Londres, le 27 septembre 2018 (Crédit : AP Photo/Frank Augstein)

JTA — Des soutiens du mouvement BDS (Boycott, Divestment and Sanctions) anti-israélien ont placé de fausses publicités sur une ligne du métro londonien, une initiative qualifiée « d’acte de vandalisme » pour l’agence Transport for London.

Les affiches appelaient au boycott de l’enseigne sportive Puma, sponsor de l’Association de football israélienne. Transport for London a fait savoir mercredi, le jour de l’apparition des publicités, que cette propagande de BDS serait enlevée dans les meilleurs délais, a annoncé le journal l’édition londonienne du Jewish Chronicle .

Sur les affiches, le logo de Puma avec les mots « Boycott – Donnez des coups de pieds [au] Puma » et des photos de soldats israéliens arrêtant de jeunes Palestiniens. Puma est également qualifié de « fier sponsor de l’apartheid israélien ».

Ces affiches avaient pour objectif de promouvoir une manifestation organisée devant un magasin Puma au cours du prochain week-end.

Un porte-parole de l’agence Transport for London a expliqué au Jewish Chronicle que « ces publicités ne sont absolument pas autorisées par TfL ou par notre société de publicité, Global. C’est un acte d’affichage sauvage et, par conséquent, un acte de vandalisme que nous prenons très au sérieux ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...