Des Démocrates juifs opposés à la politique migratoire de Trump
Rechercher

Des Démocrates juifs opposés à la politique migratoire de Trump

Josh Gottheimer et Max Rose sont les fers de lance d'une initiative visant à annuler la mesure de la Maison Blanche, qualifiée de "persécution religieuse"

Max Rose s'adresse aux journalistes après une assemblée publique au Centre communautaire juif Joan et Alan Bernikow dans le quartier de Staten Island à New York, le 2 octobre 2019. (AP/Mary Altaffer)
Max Rose s'adresse aux journalistes après une assemblée publique au Centre communautaire juif Joan et Alan Bernikow dans le quartier de Staten Island à New York, le 2 octobre 2019. (AP/Mary Altaffer)

JTA – Deux démocrates juifs modérés ont lancé un appel à la Chambre des représentants des États-Unis pour qu’elle présente un projet de loi qui annulerait les restrictions du président américain Donald Trump sur l’immigration en provenance d’un certain nombre de pays à majorité musulmane.

« En tant qu’Américains, nous devons nous opposer à la persécution des minorités religieuses », a déclaré la lettre envoyée jeudi à la Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, et à ses adjoints. « Adopter le NO BAN Act, c’est défendre la valeur américaine fondamentale de la liberté religieuse. »

La lettre a été signée par 32 démocrates modérés, dont beaucoup représentent des circonscriptions gagnées par Trump en 2016. La lettre indique que les démocrates considèrent l’immigration comme un thème gagnant dans les élections législatives et présidentielles de cette année.

Deux des trois législateurs à l’origine de la lettre sont juifs : Josh Gottheimer du New Jersey et Max Rose de New York. La troisième est Stephanie Murphy de Floride. Parmi les signataires, il y a quatre autres démocrates juifs dans des quartiers chauds : Elaine Luria en Virginie, Elissa Slotkin au Michigan, Kim Schrier à Washington et Susan Wild en Pennsylvanie.

Les représentants Josh Gottheimer, (à gauche), et Bill Pascrell lors d’une conférence de presse près du pont George Washington à Fort Lee (New Jersey), le 17 avril 2019. (AP/Julio Cortez)

La loi a été présentée l’année dernière par la représentante Judy Chu, une démocrate californienne, et a reçu l’appui de la plupart des membres du caucus démocrate. Un communiqué de presse annonçant cette lettre a indiqué qu’elle était en partie motivée par des rapports non confirmés selon lesquels M. Trump prévoit d’étendre l’interdiction à d’autres pays à majorité musulmane.

L’administration Trump affirme que les restrictions ne sont pas discriminatoires sur le plan religieux et qu’elles sont fondées sur des évaluations sécuritaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...