Des dirigeants juifs américains sur la liste des cibles de l’Etat islamique
Rechercher

Des dirigeants juifs américains sur la liste des cibles de l’Etat islamique

La sécurité intérieure informe les dirigeants de la communauté alors qu’une liste de cibles est diffusée

Jeh Johnson, secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis. (Crédit : WikiCommons)
Jeh Johnson, secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis. (Crédit : WikiCommons)

Des responsables du département américain de la Sécurité intérieure a informé les dirigeants juifs de la présence de juifs américains dans une « liste à tuer » de l’Etat islamique (EI).

Deux cent dirigeants juifs ont rejoint la conférence téléphonique organisée vendredi par le réseau de sécurité de la communauté (SCN, Secure Community Network), le bras sécuritaire de la communauté juive nationale, suite à la diffusion le 3 juillet d’une liste de l’EI qui comprend des membres de synagogues et d’églises parmi 1 700 individus.

Les noms des membres des synagogues ont été tirés des sites internet de celles-ci, parmi d’autres sources, selon le SCN.

Le groupe SITE, qui trace les activités terroristes, avait repéré la liste.

« La liste apparaît être dirigée vers des soutiens ‘loups solitaires’ de l’EI qui pourraient être inspirés pour mener des attaques », a déclaré le SCN dans un communiqué.

« Cependant, il n’y a pas eu d’incidents rapportés à ce jour dans lequel un individu inspiré par l’EI aurait mené une attaque contre un individu apparaissant sur ces listes. »

Les listes ont été diffusées sur des forums internet. Les sites hébergeurs ont souvent enlevé la liste peu après son apparition, mais elles sont réapparues.

Des listes précédentes ciblaient des dirigeants commerciaux et du personnel militaire. La liste semble sélectionner ses cibles sur Internet. Les responsables de la Sécurité intérieure ont contacté ceux qui sont cités sur ces listes.

Le SCN est affilié aux Fédérations juives d’Amérique du Nord, et à la Conférence des présidents des organisations juives américaines majeures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...