Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Des milliers de personnes assistent aux funérailles de Asaf Hamami tué le 7 octobre

Les renseignements obtenus par l'armée à Gaza ont permis de confirmer que la dépouille de l'officier supérieur de Tsahal est détenue par le Hamas, permettant ses funérailles

La famille et les amis du colonel Asaf Hamami pendant ses funérailles au cimetière de Kiryat Shaul, à Tel Aviv, le 4 décembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La famille et les amis du colonel Asaf Hamami pendant ses funérailles au cimetière de Kiryat Shaul, à Tel Aviv, le 4 décembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Des milliers de personnes, dont des officiers supérieurs de l’armée et le ministre de la Défense Yoav Gallant, ont assisté lundi aux funérailles du colonel Asaf Hamami, 41 ans, commandant de la brigade Sud de la division de Gaza, tué dans les combats lors de l’assaut du Hamas le 7 octobre.

Le général Gallant a prononcé l’éloge funèbre de Hamami, l’un des plus hauts gradés tombés pendant la guerre, et a souligné qu’il avait vaillamment dirigé ses troupes le jour du massacre perpétré par les terroristes.

« Assaf n’a pas hésité, il était là, prêt à attaquer l’ennemi », a déclaré Gallant. « Sa voix, qui a déclaré la guerre à la radio, s’est répercutée sur tout le champ de bataille. »

Gallant l’a qualifié de « père de famille exemplaire, de commandant respecté et de l’un des meilleurs éléments de Tsahal ces dernières années. »

Le ministre de la Défense Yoav Gallant fait l’éloge du colonel Asaf Hamami, tué lors de l’assaut du 7 octobre contre Israël, lors de ses funérailles à Tel Aviv le 4 décembre 2023 (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Tsahal a annoncé samedi que Hamami, qui avait été porté disparu le 7 octobre, avait été tué ce jour-là et que sa dépouille était détenue par le groupe terroriste Hamas dans la bande de Gaza.

Hamami, 41 ans, a été reconnu comme un « soldat tombé au combat et détenu par un groupe terroriste », a déclaré Tsahal.

Cependant, son décès n’a été déclaré que récemment par le grand rabbin, sur la base de renseignements obtenus par l’armée dans la bande de Gaza.

Ces informations ont permis d’organiser des funérailles pour Hamami, conformément à la halakha (loi juive), mais sa dépouille se trouve toujours à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.