Des milliers de personnes aux funérailles d’Ari Fuld
Rechercher

Des milliers de personnes aux funérailles d’Ari Fuld

Ce père de 4 enfants, mort dans un attentat terroriste, a été salué comme une personnalité qui défendait ses convictions et avait lutté pour son pays de tout son corps et son âme

Le fils d'Ari Fuld place ses mains sur le corps de son père pendant ses funérailles à Kfar Etzion, le 17 septembre 2018 (Crédit : Gershon Elinson/FLASH90)
Le fils d'Ari Fuld place ses mains sur le corps de son père pendant ses funérailles à Kfar Etzion, le 17 septembre 2018 (Crédit : Gershon Elinson/FLASH90)

Des milliers de personnes endeuillées se sont réunies dans l’implantation de Kfar Etzion en Cisjordanie, dimanche dans la nuit, pour assister à l’inhumation, à minuit, d’un résident tué dans un attentat terroriste. Ils se sont remémorés un héros qui avait lutté pour Israël.

Fuld, un homme de 45 ans et père de quatre enfants originaire de l’implantation d’Efrat, a été poignardé à mort peu avant midi, dimanche, par un terroriste palestinien de 17 ans aux abords du centre commercial de Harim, au carrefour d’Etzion. Malgré ses blessures, Fuld a pris en chasse et ouvert le feu sur son attaquant avant de s’écrouler au sol. Evacué vers le centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, sa mort a été prononcée peu après.

« Tu étais un homme bon. Je ne sais pas comment continuer sans toi. Tu allais toujours au devant du danger au lieu de t’en écarter et tu ne t’es jamais éloigné de ton combat parce que tu savais qu’il était juste », a déclaré son épouse Miriam.

« Tu as combattu pour ce en quoi tu croyais. Tu laisses derrière toi un héritage au monde entier, à découvrir avec bonheur, des vidéos, des histoires qui seront racontées encore pendant de nombreuses années ».

La famille de Fuld s’est rappelée d’un héros plus grand que nature pour ses positionnements pro-israéliens et son engagement envers sa famille et son pays.

Ari Fuld, poignardé à mort par un terroriste palestinien aux abords d’un centre commercial de Cisjordanie, le 16 septembre 2018 (Crédit : Facebook)

« Il a été un vrai héros. Pas seulement dans sa mort, mais il l’a été durant toute sa vie », a commenté son père, le rabbin Yonah Fuld, pendant les funérailles. « Il était un géant de force, de passion, d’amour de sa famille… Il était un héros pour tous ».

Fuld, né aux Etats-Unis, était un avocat connu en Israël et un activiste de droite. Sa mort a touché la communauté des défenseurs pro-israéliens et autres militants en ligne, qui se sont souvenus d’un homme déterminé à soutenir l’Etat juif. Son décès a également été largement évoqué dans la sphère politique, et notamment par les personnalités de gauche qu’il lui arrivait de rencontrer sur internet ou à la télévision.

Miriam Fuld, épouse d’Ari Fuld, et sa fille Tamar Fuld, lors des funérailles de son époux, le 17 septembre 2018 (Crédit : Gershon Elinson/FLASH90)

« Tu as combattu le mal et les mensonges non seulement par la force physique de ton corps mais par ta bouche, ta neshama [âme en hébreu], et ton esprit qui était libre et sans peur », a dit son frère Doni Fuld, le qualifiant de « super héros ».

Le rabbin Yonah Fuld, lors des funérailles de son fils Ari Fuld, le 17 septembre 2018 (Capture d’écran : YouTube)

Le père de Fuld a noté que la famille avait reçu des dizaines de milliers de messages de soutien du monde entier, notamment depuis l’Arabie saoudite.

« Il a donné sa vie pour sanctifier Dieu, pour sanctifier la terre. Si vous le lui demandiez, il vous disait que c’était là la voie qu’il voulait suivre », a ajouté Yonah Fuld.

Un certain nombre de ministres et de politiciens ont assisté à ces funérailles et présenté leurs condoléances à la famille pendant la journée. Malgré l’heure tardive, des milliers de personnes, certaines brandissant des drapeaux israéliens, ont envahi le cimetière dans l’implantation située au sud de Jérusalem.

La famille et les amis lors des funérailles d’Ari Fuld, assassiné en début de matinée au carrefour de Gush Etzion, le 16 septembre 2018 (Crédit : Gershon Elinson/FLASH90)

« J’ai rencontré les parents et les merveilleux frères de ce héros d’Israël, Ari Fuld », a dit le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un tweet après avoir rendu visite à la famille avant l’inhumation. « Je les ai embrassés au nom de la nation entière en ce moment de souffrance terrible. Nous sommes en vie grâce à des héros comme Ari. Nous nous souviendrons de lui pour toujours ».

Fuld travaillait pour le groupe Standing Together, une organisation non-gouvernementale de soutien aux soldats israéliens. Il se décrivait également sur son site internet comme un défenseur d’Israël qui s’adresse aux communautés de tout le globe ».

Fuld s’était porté volontaire pour le service militaire dans une brigade d’infanterie de l’armée israélienne dans un rôle de combat, puis il avait été réserviste. Il avait été légèrement blessé lors de la seconde guerre du Liban.

Il avait été un membre éminent du parti de l’Union nationale, et notamment de son comité central. L’Union nationale est intégrée à la faction HaBayit HaYehudi à la Knesset. Le frère d’Ari, Eitan, est porte-parole du député de HaBayit HaYehudi Betzalel Smotrich.

Dans un communiqué, la formation de l’Union nationale a rendu hommage à Fuld en se souvenant d’un « amoureux de la terre qui s’était battu pour elle, un homme de vérité, attentionné et aimant. Il a défendu la terre d’Israël avec toute sa force en Israël et dans le monde entier ».

Des personnes allument des bougies en mémoire d’

Fuld a été salué dans un grand nombre d’hommages publiés sur les réseaux sociaux toute la journée, ses amis et ses opposants politiques pleurant l’ancien instructeur de karaté comme étant un défenseur sans relâche de l’Etat juif et un combattant qui, jusqu’à la fin, n’aura pas connu la peur.

Fuld et un autre civil armé ont ouvert le feu sur l’agresseur, identifié sous le nom de Halil Yousef Ali Jabarin, âgé de 17 ans, originaire du village de Yatta, en Cisjordanie. L’adolescent a été pris en charge à l’hôpital Hadassah du mont Scopus dans un état modéré avec de nombreuses blessures, ont fait savoir les responsables de l’hôpital.

[caption id="attachment_1046615" align="alignnone" width="724"] Les secours arrivent sur la scène d’une attaque au couteau contre un Israélien lors d’un attentat terroriste commis au carrefour de Gush Etzion, le 16 septembre 2018 (Crédit : Gershon Elinson/FLASH90)

Des images enregistrées par des caméras de sécurité de l’attaque meurtrière ont montré le terroriste palestinien, habillé en noir, restant derrière Fuld pendant presque une minute avant de frapper.

Le carrefour de Gush Etzion et la zone commerciale avoisinante, qui sont utilisés par les Israéliens comme par les Palestiniens, ont été le théâtre de plusieurs attentats terroristes ces dernières années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...