Rechercher

Des oligarques russes se rendraient en jets privés en Israël pour fuir les sanctions

Au moins sept vols ont été identifiés au cours de la semaine dernière : des avions loués à la Turquie ont embarqué des passagers à Moscou et Saint-Pétersbourg vers Tel-Aviv

Illustration : un avion privé atterrit à l’aéroport de Biggin Hill, Londres (Crédit : AP Photo / Tim Ireland)
Illustration : un avion privé atterrit à l’aéroport de Biggin Hill, Londres (Crédit : AP Photo / Tim Ireland)

Un nombre inhabituel d’avions privés auraient été loués en Turquie, et auraient réalisé le trajet depuis la Russie vers Israël suite à l’invasion de l’Ukraine, une indication possible que certains Russes fortunés cherchent des moyens de contourner les sanctions imposées pour punir leur pays suite à l’invasion de l’Ukraine.

Ce dimanche au moins sept jets privés sont arrivés en Israël en provenance de Russie au cours de la semaine écoulée, selon la Douzième chaîne.

Les avions auraient été affrétés par une société qui loue des avions en Europe, et proviendraient de Turquie. Les données de suivi montrent que les avions ont fait des voyages de la Turquie à Moscou et Saint-Pétersbourg, puis vers Tel-Aviv.

L’identité inconnue des passagers et le calendrier des voyages a incité à supposer que les passagers étaient des oligarques russes visés par des sanctions suite à l’assaut sur l’Ukraine, a déclaré le reportage de télévision.

À la suite de l’attaque russe contre l’Ukraine, les pays occidentaux ont appliqué des sanctions paralysantes contre la Russie, les États-Unis et de nombreux autres pays ont également imposé des sanctions aux oligarques russes. Bien qu’Israël n’ait pas encore décidé s’il se joindra au mouvement, il aurait interdit aux oligarques samedi de laisser leurs avions dans le pays.

Selon les médias israéliens, l’Autorité des aéroports d’Israël a ordonné au personnel de l’aéroport Ben Gurion de ne pas approuver le stationnement à long terme de jets privés appartenant à des Russes sanctionnés par les États-Unis, afin d’empêcher qu’ils soient cachés en Israël pour tenter de contourner les sanctions.

La Douzième chaîne a signalé que les avions sont maintenant limités à un stationnement au sol de moins de 48 heures dans le pays.

La Douzième chaîne a émis l’hypothèse que certains pourraient avoir utilisé les jets privés loués pour éviter de déplacer leurs propres avions et pour dissimuler leurs mouvements alors que la tourmente entourant le conflit en Ukraine se poursuit.

Les oligarques — les représentants du gouvernement et les propriétaires d’entreprises qui ont amassé d’énormes richesses dans une économie où seuls les loyalistes du président russe Vladimir Poutine peuvent tirer leur épingle du jeu — sont considérés comme vulnérables parce qu’une grande partie de leur richesse est liée aux intérêts occidentaux.

Les sanctions correspondaient aux mesures antérieures de l’Union européenne contre les individus les plus riches de la Russie, mais comprenaient également une interdiction de voyager aux États-Unis et empêchait les personnes ciblées de cacher leurs actifs par le biais de transferts à des membres de leur famille.

Vendredi, la Douzième chaîne a rapporté qu’une commission interministérielle est sur le point de recommander au gouvernement cette semaine les sanctions qu’Israël pourrait appliquer contre la Russie.

Un scénario qui pourrait potentiellement devoir être abordé porte sur la façon d’empêcher les oligarques russes sanctionnés de trouver en Israël un refuge financier pour leurs actifs. Dans l’état actuel des choses, il n’y a pas de législation qui empêcherait les oligarques avec la citoyenneté israélienne de mettre leur argent dans des comptes bancaires en Israël.

Le rapport a également déclaré que les décideurs politiques en Israël reconnaissent qu’ils ne seront pas en mesure de maintenir leur politique relativement ambiguë concernant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, à mesure que la crise s’aggrave.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...