Des prisonniers écossais réclament des repas casher
Rechercher

Des prisonniers écossais réclament des repas casher

Les autorités pénitentiaires pensent que les détenus sont persuadés que les repas casher sont "meilleurs"

Un repas à base de sabra. Les Blum recommandent fortement leurs smoothies de sabra, faits en mélangeant les fruits dans un mixeur ou de nourriture, pour solliciter les graines, et servir froid (Crédit : Jessica Steinberg / Times of Israël)
Un repas à base de sabra. Les Blum recommandent fortement leurs smoothies de sabra, faits en mélangeant les fruits dans un mixeur ou de nourriture, pour solliciter les graines, et servir froid (Crédit : Jessica Steinberg / Times of Israël)

Plus de 100 détenus dans une prison écossaise se sont inscrits pour recevoir des repas casher, en dépit du fait qu’il n’y ait officiellement que neuf prisonniers juifs dans les prisons écossaises depuis 2013-1014.

Un responsable de la prison de Glenochil dans le Clackmannanshire en Ecosse a expliqué que la prison devait donner des repas casher aux prisonniers que s’ils affirment s’être convertis au judaïsme, selon le Jewish Chronicle, basé à Londres.

« Là où auparavant nous avions toujours eu une population carcérale juive très minime, nous avons vu une augmentation énorme », a indiqué le porte-parole de la prison, Tom Fox.

Les autorités pénitentiaires pensent que les détenus pensent que les repas casher sont « meilleurs ».

« Je ne pense pas que les prisonniers eux-mêmes comprennent la préparation que cela demande pour fournir un repas casher », a ajouté Fox.

Les repas sont externalisés car la prison n’a pas de cuisine casher. Les repas coûtent beaucoup plus chers que les repas non casher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...