Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Des voitures volées et des médicaments destinés aux otages trouvés à l’hôpital Nasser

Tsahal indique avoir aussi localisé des véhicules utilisés par les terroristes du Hamas pendant le massacre dans le centre hospitalier de Khan Younès

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les troupes de l'armée israélienne opérant à l'hôpital Nasser, à Khan Younès, dans le sud de Gaza, sur une image publiée le 18 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes de l'armée israélienne opérant à l'hôpital Nasser, à Khan Younès, dans le sud de Gaza, sur une image publiée le 18 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a déclaré dimanche que les forces spéciales opérant à l’hôpital Nasser, dans le sud de la bande de Gaza, à Khan Younès, ont localisé des véhicules utilisés par les terroristes du Hamas qui ont participé à l’attaque du 7 octobre, ainsi que des voitures appartenant à des Israéliens qui ont été volées pendant le massacre.

L’opération à l’hôpital Nasser est menée par l’unité commando Shayetet 13 de la marine, des membres de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et d’autres forces spéciales.

L’une des voitures volées trouvées au centre hospitalier appartenait à un habitant de Nir Oz, selon Tsahal. Dans le véhicule utilisé par le Hamas, les soldats ont trouvé plusieurs armes, dont des grenades.

Jusqu’à présent, Tsahal a arrêté des centaines de terroristes – dont certains étaient déguisés en personnel soignant – et d’autres suspects retranchés dans l’hôpital, dont beaucoup ont participé à l’attaque du 7 octobre et ont des contacts avec les otages retenus par le groupe terroriste.

L’armée a indiqué que les troupes ont affronté des terroristes armés du Hamas dans la zone de l’hôpital et qu’elles ont essuyé des tirs de roquettes à partir des locaux le mois dernier.

Les troupes ont également saisi plusieurs armes à feu, des engins explosifs et d’autres équipements militaires appartenant à des terroristes.

Toujours à l’hôpital Nasser, les troupes de Tsahal ont trouvé des boîtes fermées de médicaments portant les noms des otages.

Les médicaments, qui auraient été livrés à Gaza dans le cadre d’une initiative confidentielle coordonnée par les familles de certains otages, ne sont manifestement pas parvenus à ces derniers.

L’armée a diffusé des images montrant les médicaments portant les noms des otages, dont certains sont toujours retenus en captivité par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

L’opération à l’hôpital Nasser a été menée à la suite d’une « alerte rapide pour mettre fin à l’activité terroriste à l’hôpital », a précisé Tsahal, ajoutant que ses fouilles des locaux ont permis de veiller à ce que le centre hospitalier soit en mesure de poursuivre ses activités « sans nuire aux patients et au personnel soignant et en conformité avec les valeurs de Tsahal et le droit international ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.