Deux hommes reconnus coupables de mauvais traitement sur animaux dans le nord
Rechercher

Deux hommes reconnus coupables de mauvais traitement sur animaux dans le nord

Le tribunal de Beit Shean a condamné un négociant en moutons et le directeur d'un élevage de moutons au kibboutz Geva à de la prison avec sursis et à des amendes

Illustration. Des agneaux.(Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)
Illustration. Des agneaux.(Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)

Un tribunal a déclaré coupable de mauvais traitements sur animaux un négociant en moutons et le directeur d’un élevage de moutons au kibboutz Geva, dans le nord d’Israël.

Bien que l’accusation ait demandé qu’ils soient envoyés en prison, les deux hommes ont été condamnés à des peines avec sursis et à des amendes dans le cadre d’une négociation de plaidoyer.

Le tribunal de Beit Shean a condamné le gérant à une peine de trois mois avec sursis et à une amende de 40 000 shekels. Le commerçant est condamné à un mois de prison avec sursis et à une amende de 30 000 shekels.

C’est la première fois que des chefs d’accusation sont retenus contre des propriétaires d’une ferme commerciale, ainsi que contre des travailleurs de la ferme. Cette affaire a été révélée après une enquête de l’organisation de défense des animaux Animals Now et diffusée par le radiodiffuseur public Kan. L’accusation contre le kibboutz a été abandonnée par la suite dans le cadre de l’accord de plaidoyer.

Parmi les abus constatés, des agneaux vivants âgés d’un jour ont été jetés à la poubelle, des animaux malades ou blessés n’ont pas été soignés, des comportements violents et agressifs ont été constatés et l’abattage s’est fait dans des conditions insalubres.

Selon Animals Now, le directeur de la ferme a conservé son poste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...