Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Deux ados et un soldat récemment démobilisé parmi les 4 victimes de l’attentat d’Eli

Nachman Mordoff et Elisha Anteman étaient âgés de 17 ans, Harel Masood, 21 ans, et Ofer Fayerman, 64 ans, se trouvaient dans un restaurant lorsque des terroristes ont ouvert le feu

(De gauche à droite) Harel Masood, 21 ans, de Yad Binyamin, Elisha Anteman, 17 ans, d'Eli, Ofer Fayerman, 64 ans, d'Eli et Nachman Mordoff, 17 ans, d'Ahiya, qui ont été tués dans une fusillade dans l'implantation d'Eli, le 20 juin 2023. (Crédit : Autorisation)
(De gauche à droite) Harel Masood, 21 ans, de Yad Binyamin, Elisha Anteman, 17 ans, d'Eli, Ofer Fayerman, 64 ans, d'Eli et Nachman Mordoff, 17 ans, d'Ahiya, qui ont été tués dans une fusillade dans l'implantation d'Eli, le 20 juin 2023. (Crédit : Autorisation)

Les quatre Israéliens tués lors d’une fusillade terroriste aux abords de l’implantation d’Eli, en Cisjordanie, ont été identifiés. Il s’agit de Nachman Mordoff, 17 ans, d’Elisha Anteman, 17 ans, de Harel Masood, 21 ans, et d’Ofer Fayerman, 64 ans.

Les quatre hommes se trouvaient dans un restaurant de houmous adjacent à une station-service lorsque deux Palestiniens armés ont ouvert le feu, les tuant et blessant quatre autres personnes. L’un des terroristes a été abattu sur place par un civil israélien armé, tandis que le second s’est enfui et a été tué environ deux heures plus tard par les forces spéciales.

Anteman a été enterré tard dans la nuit de mardi à mercredi au cimetière d’Eli, d’où il était originaire, en présence de centaines de personnes en deuil.

Les funérailles de Masood ont également eu lieu mardi soir dans un cimetière régional près de sa ville natale de Yad Binyamin.

Harel Masood, 21 ans, de Yad Binyamin, tué lors d’une fusillade près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Autorisation)

« Je n’arrive pas à croire que je fais ton éloge, un père ne fait pas l’éloge de son fils », a déclaré Gil Masood lors des funérailles. « Mon Harel, je vois tous tes nombreux amis ici, si tu les voyais, tu serais gêné. Je vois tes amis et je me souviens de toi, je vois leur amour pour la terre d’Israël. C’est un cauchemar ».

Yikrat Friedman, une connaissance de Massood, a déclaré à l’agence de presse TPS qu’il était un « homme en or, beau et plein de valeurs ». Elle a également déclaré que Harel venait tout juste de terminer son service militaire. « Il aimait la terre d’Israël et son peuple. Il rêvait de s’installer sur cette terre et travaillait à la réalisation de son rêve avec ses amis ».

Shai Reichner, président du conseil régional de Nahal Sorek, a déclaré dans un communiqué qu' »il n’y a pas de mots pour exprimer le choc et la douleur que nous ressentons en ce moment. Toute la communauté de Nahal Sorek et moi-même pleurons avec la famille Masood cette effroyable tragédie et partageons leur peine inimaginable ».

Anteman travaillait comme serveur dans la succursale de Hummus Eliyahu visée par l’attentat. Il était également élève de terminale à la Yeshiva Bnei Akiva Eli, qui a publié un communiqué faisant son éloge funèbre, présentant ses condoléances à sa famille et proposant d’aider les élèves de l’école à faire face à leur chagrin.

Elisha Anteman, 17 ans, d’Eli, tué lors d’une fusillade près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie le 20 juin 2023. (Autorisation)

Le directeur de la yeshiva que fréquentait Anteman a déclaré à Haaretz que le jeune homme de 17 ans était plein de charisme et qu’il était toujours à l’écoute des autres. « Il n’avait peur d’aucun défi et s’était fixé des objectifs qu’il s’efforçait constamment d’atteindre.

L’identité de Mordoff a été communiquée à la presse mardi en fin de journée. Il résidait dans l’avant-poste d’Achiya, dans le centre de la Cisjordanie.

Fayerman, qui vivait à Eli, a été abattu alors qu’il faisait le plein d’essence de sa voiture, et devait être enterré mercredi midi, selon Ynet news.

Dov Segal, qui a servi avec Fayerman dans l’armée lors de l’invasion du Liban en 1982, a déclaré qu’il avait récemment repris contact avec lui par l’intermédiaire du frère de Fayerman, un lieutenant-colonel de l’armée israélienne.

Itay Yaakov, le propriétaire de la succursale de Hummus Eliyahu, a déclaré « faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que le restaurant puisse revenir à la normale, prospérer et être animé d’une vie intense. Je connais certaines des victimes, et c’est très douloureux. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que l’endroit se développe ». Il a ensuite demandé au gouvernement d’approuver la construction de nouvelles implantations en réponse à l’attentat.

Les forces de l’ordre israéliennes sur les lieux d’une fusillade près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Flash90)

Morel Nikel, qui travaille dans l’équipe de sécurité de l’implantation d’Eli et qui a été dépêché sur les lieux à temps pour neutraliser l’un des terroristes, a raconté les faits à la Douzième chaîne. « La fusillade a commencé alors que j’étais encore à l’intérieur de ma voiture. J’ai vu le terroriste avec une arme et je l’ai vu tirer sur une personne qui se trouvait dans sa voiture. Je suis alors sorti de ma voiture et j’ai tiré sur lui. Il a riposté, mais je n’ai pas cessé de tirer jusqu’à ce qu’il arrête de bouger. »

Nikel a été touché au cours de l’échange, mais son état est stable et il est soigné dans un hôpital de la région.

Morel Nikel, qui a abattu un terroriste dans une station-service près de l’implantation d’Eli, et qui a été blessé par balle lors de l’échange de tirs, parle depuis son lit d’hôpital, le 20 juin 2023. (Capture d’écran de Channel 12)

Parmi les quatre blessés, l’un d’entre eux est dans un état grave, deux sont dans un état modéré et le quatrième est en bonne santé, a indiqué le service d’ambulance Magen David Adom.

Selon l’enquête initiale de l’armée sur l’attaque, les deux hommes armés sont arrivés à la station-service en voiture et ont d’abord ouvert le feu avec des fusils d’assaut sur les clients du restaurant adjacent, après quoi les terroristes ont pris pour cible les clients de la station-service elle-même.

Plusieurs couteaux ont été trouvés dans la voiture à bord de laquelle les terroristes sont arrivés, selon les responsables locaux de la sécurité.

Le terroriste abattu par Nikel sur les lieux a été identifié comme étant Muhannad Faleh, 26 ans, originaire du village d’Urif dans la région de Naplouse, selon les médias palestiniens et les images circulant en ligne montrant sa carte d’identité.

Des médecins légistes israéliens sur les lieux d’une fusillade près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Flash90)

Environ deux heures plus tard, l’agence de sécurité Shin Bet a déclaré que les forces israéliennes avaient localisé et tué le second tireur palestinien qui avait pris la fuite.

Les officiers du Shin Bet et les membres de l’unité d’élite de la police antiterroriste Yamam ont retrouvé la voiture que le terroriste avait volée à la station-service abandonnée près de la ville palestinienne de Tubas, ainsi qu’un fusil d’assaut utilisé lors de l’attaque.

Peu de temps après, le suspect a été localisé dans un taxi à l’intérieur de Tubas et a été abattu par les forces spéciales.

Selon les médias, il s’agit de Khaled Mustafa Sabah, également originaire d’Urif.

Le Hamas a déclaré que Faleh et Sabah appartenaient à ses rangs, mais n’a pas revendiqué l’attentat.

« L’opération au sud de Naplouse est un message clair au gouvernement d’occupation criminel », a déclaré le groupe terroriste, ajoutant dans un autre communiqué qu’elle venait « en réponse à ses crimes contre la mosquée bénie d’Al-Aqsa et à son agression contre Naplouse et Jénine ».

Quelques heures après la fusillade de mardi, les Palestiniens ont signalé qu’une foule de résidents d’implantations attaquait la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, qui a déjà été la cible de plusieurs émeutes de la part de résidents d’implantations cette année.

Des images ont montré une voiture incendiée au cours de l’émeute, ainsi que la vandalisation de plusieurs bâtiments et d’autres biens palestiniens.

On a également signalé que des résidents d’implantation avaient incendié des champs appartenant à des agriculteurs palestiniens près d’Eli et de l’implantation voisine de Shiloh.

Des dizaines de résidents d’implantations ont également marché vers l’implantation d’Yitzhar pour exiger une réponse sévère de l’armée israélienne à l’attaque. Les soldats ont cherché à dégager les routes et l’un d’entre eux aurait tiré en l’air après le refus des manifestants de coopérer.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens se sont accrues au cours de l’année écoulée, l’armée menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, dans le contexte d’une série d’attentats terroristes palestiniens meurtriers.

Lundi, six Palestiniens ont été tués et près de 100 autres blessés lors d’échanges de tirs à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie. Huit soldats de Tsahal ont été légèrement ou modérément blessés au cours des affrontements et par l’explosion d’une bombe massive placée en bord de route à proximité d’un véhicule de l’armée.

Depuis le début de l’année, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 24 morts et plusieurs blessés graves, l’attentat de mardi inclus.

Selon un décompte du Times of Israel, 127 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période, la plupart d’entre eux lors d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances floues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.