Eran Zahavi a reçu plus de 500 000 « likes » pour jouer en équipe turque
Rechercher

Eran Zahavi a reçu plus de 500 000 « likes » pour jouer en équipe turque

Des dizaines de milliers de fans turcs demandent à Eran Zahavi de rejoindre l'équipe de Fenerbahçe SK, alors que son agent affirme que rien n'a été convenu ni signé

Alors que la star israélienne du football Eran Zahavi est en pourparlers pour signer avec le club turc Fenerbahçe SK, un compte populaire d’Instagram a émis une invitation personnelle, que l’Israélien a dit qu’il accepterait s’il obtenait un demi-million de signatures.

En quelques heures, le poste a battu la cible tout en surfant sur une vague de réponses de soutien de la Turquie.

L’agent de Zahavi a déclaré dimanche que les témoignages d’affection des fans de football turcs étaient encourageants, mais il a souligné que le joueur n’avait pas encore accepté d’être transféré où que ce soit.

Samedi, Zahavi, 33 ans, a fêté son but égalisateur lors du match de la Ligue des Nations d’Israël contre l’Écosse la veille, en le publiant sur son compte Instagram : « C’est toujours un sentiment particulier de marquer en équipe nationale.

L’agence néerlandaise de médias sociaux 433, spécialisée dans le football, a commenté son message par une simple invitation « Venez à Fenerbahçe ».

Zahavi, qui joue actuellement pour le Guangzhou R&F dans la super ligue chinoise, a répondu « Si votre commentaire atteint 500k 🙂 », en se référant au nombre de like nécessaires au post pour qu’il accepte l’offre.

Lorsque 433 a écrit qu’il relèverait le défi, Zahavi a de nouveau répondu : « Essayons ».

Dimanche, un 433 triomphant a posté sur Instagram « Nous l’avons fait ! » avec une image montrant que le post original avait reçu plus de 500 000 likes. Le nombre ne cesse d’augmenter, dépassant le million plus tard dans la journée.

View this post on Instagram

500.000! ???????? WE DID IT! ????

A post shared by 433 (@433) on

Parmi les nombreuses interventions des supporters turcs, on trouve des clips vidéo du but de Zahavi contre l’Écosse et des appels pour qu’il rejoigne Fenerbahçe.

Alors que certains sites web turcs auraient affirmé que les négociations pour un transfert de Zahavi sont en cours et, selon certains, sont à un stade avancé, l’agent de Zahavi, Ronen Katsav, a calmé la situation dimanche.

« Il est très flatteur et réconfortant de constater le soutien du public turc à Eran et nous l’en remercions », a écrit Katsav. « Eran n’a pas décidé ni signé nulle part, il a un contrat jusqu’à la fin de l’année en Chine et il ne s’occupe que du prochain match de l’équipe demain. Quand il y aura quelque chose à annoncer, nous le ferons de manière officielle, comme toujours ».

Depuis le début des récentes rumeurs selon lesquelles Zahavi pourrait rejoindre Fenerbahçe, son compte Instagram a été inondé d’appels de fans turcs pour qu’il signe l’accord. Chaque message – quel que soit son contenu – reçoit des milliers de messages de Turcs, qui invitent tous le joueur à rejoindre l’équipe locale.

La femme de Zahavai, Shay Zahavi, a également reçu des demandes similaires sur son compte Instagram.

Les relations entre Israël et la Turquie se sont détériorées après l’arrivée au pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan en 2003 et ont atteint leur point culminant en 2010 après l’incident du Mavi Marmara, au cours duquel des commandos israéliens sont montés à bord d’un navire qui tentait de briser le blocus maritime de Gaza et ont tué 10 Turcs après avoir été attaqués à coups de matraques et de barres de fer.

Malgré la détérioration des relations, les échanges commerciaux – à l’exception des ventes militaires – entre les deux anciens alliés stratégiques sont restés solides. La Turquie était la septième destination des exportations israéliennes en 2019.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...