Explosion de voiture à Jérusalem : 1 blessé ; la police suspecte une activité criminelle
Rechercher

Explosion de voiture à Jérusalem : 1 blessé ; la police suspecte une activité criminelle

Un homme de 57 ans est dans un état modéré après l’explosion pendant qu’il conduisait rue Mapu

La police inspecte une voiture endommagée par une explosion, rue Mapu, dans le centre de Jérusalem, le 27 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)
La police inspecte une voiture endommagée par une explosion, rue Mapu, dans le centre de Jérusalem, le 27 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)

Un homme a été blessé dans une explosion de voiture dans le centre de Jérusalem mercredi matin. La police a annoncé qu’il s’agissait probablement d’un incident criminel, et pas d’une attaque terroriste.

Une forte explosion a été entendue dans le quartier vers 8h30, suivie de nombreuses sirènes quand les services d’urgence sont arrivés sur place.

Les secouristes de Magen David Adom ont sorti un homme blessé de 57 ans d’une voiture très endommagée rue Mapu, avant de l’emmener à l’hôpital. Son état de santé a été décrit comme une condition modérée.

Il n’y avait personne d’autre dans la voiture, et il ne semble pas que d’autres voitures ou des bâtiments adjacents aient été endommagés.

L’explosion a eu lieu dans un véhicule Citroën Berlingo qui se rendait rue King George en passant par la rue Keren Hayesod.

En plus du personnel médical, beaucoup de policiers, dont des démineurs, sont arrivés sur place et ont rapidement fermé la zone. La police a déclaré qu’il était possible qu’il y ait plus d’explosifs dans la voiture.

« C’est un incident criminel », a déclaré un porte-parole de la police au Times of Israël, annonçant qu’elle « étudiait l’incident et les dommages causés sur le véhicule. »

Aviel Yeshar, 21 ans, a été réveillé par l’explosion alors qu’il était dans son appartement de la rue Mapu.

« J’ai senti l’appartement bouger », a déclaré Yeshar, originaire de Floride, et qui est en stage d’ingénieur électricien en Israël.

Il a regardé par la fenêtre et vu « la voiture avec des morceaux partout et il y avait une odeur immonde dans l’air. »

C’était le deuxième contact de Yeshar avec le danger en Israël. Ce mois-ci, il était dans le centre de Jérusalem et avait vu la police arrêter un potentiel terroriste palestinien qui avait des explosifs dans son sac.

« Je n’aurais jamais pensé être si près », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...