Un homme avec une bombe arrêté avant de monter dans le tramway de Jérusalem
Rechercher

Un homme avec une bombe arrêté avant de monter dans le tramway de Jérusalem

Alertée par un garde de sécurité, la police a cherché des explosifs sur le suspect, un Palestinien de Cisjordanie

La police a arrêté dimanche matin dans le centre de Jérusalem un homme qui transportait des explosifs dans son sac à dos.

Le suspect, un Palestinien de Cisjordanie, a été arrêté près d’un arrêt de tramway sur la route de Jaffa, quand il a éveillé la suspicion d’un garde de sécurité.

La police a déclaré que l’homme se tenait « derrière l’arrêt, avec un sac à la main ». Quand le garde a demandé à examiner le contenu du sac, il a remarqué une bombe et a prévenu la police.

Des démineurs ont été rapidement déployés sur place et la route a été fermée, ainsi que la rue voisine de King George.

La police a déclaré que l’homme transportait « nombre d’engins explosifs » et avait été arrêté et emmené pour être interrogé.

Le garde de sécurité qui a empêché une tentative d’explosion de bombe dans le tramway de Jérusalem dimanche matin a déclaré à la Dixième chaîne que quelque chose n’allait pas à propos du terroriste, qui a éveillé sa suspicion.

« Alors que je montais, j’ai regardé la station et vu un type avec un chapeau, des lunettes et un sac sur le dos. J’ai pensé que quelque chose n’allait pas chez lui et je suis allé le voir. Je lui ai demandé d’enlever son sac et il a refusé, et donc je l’ai retourné, placé contre le mur et fouillé, a-t-il déclaré. Dans le sac à dos, j’ai trouvé un sac, et dedans un engin explosif, et je l’ai poussé au sol. »

Le chaîne a annoncé qu’un démineur qui passait par hasard et attendu les cris de « terroriste » et a couru pour aider et « [s]’occuper de la bombe », selon les mots du démineur.

Une vidéo de la scène a montré les policiers pointer leurs armes en direction du suspect, qui était allongé au sol près de l’arrêt de tramway. Une deuxième vidéo montrait les démineurs en train de le fouiller, apparemment à la recherche d’explosifs.

Les médias ont annoncé que l’homme habitait à Beit Ula, près de Hébron, en Cisjordanie. La police a déclaré qu’il avait « une vingtaine d’années ».

Depuis octobre, 35 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés pendant la vague de terrorisme palestinien et de violence. D’autre part, 215 Palestiniens ont également été tués, la plupart pendant qu’ils attaquaient des Israéliens ou pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...