Gard : la commune de Vauvert rend hommage à son passé juif
Rechercher

Gard : la commune de Vauvert rend hommage à son passé juif

Au Moyen-Âge, la ville, qui se nommait alors Posquières, a pu compter jusqu’à un tiers d’habitants juifs

Ce mercredi 15 mai, dans la commune française de Vauvert, dans le Gard, les élus locaux et le comité interreligieux de Nîmes ont inauguré une stèle en hébreu et en français dans un ancien cimetière juif médiéval. (Crédit photo : Joël Trefcon / Twitter)
Ce mercredi 15 mai, dans la commune française de Vauvert, dans le Gard, les élus locaux et le comité interreligieux de Nîmes ont inauguré une stèle en hébreu et en français dans un ancien cimetière juif médiéval. (Crédit photo : Joël Trefcon / Twitter)

Ce mercredi 15 mai, dans la commune française de Vauvert, dans le Gard, les élus locaux et le comité interreligieux de Nîmes ont inauguré une stèle en hébreu et en français dans un ancien cimetière juif médiéval, a rapporté le journal local Midi Libre.

Au Moyen-Âge, cette commune, qui se nommait alors Posquières, a pu compter jusqu’à un tiers d’habitants juifs. La cérémonie avait ainsi pour but de rendre hommage au passé juif de la ville.

Des représentants des communautés juives, musulmanes, chrétiennes et protestantes étaient présents.

« Que l’on soit croyant ou non, ce moment marque l’histoire de notre commune. Vauvert ne s’est pas toujours appelé Vauvert et la ville a abrité pendant des siècles une communauté juive importante, en témoignent des noms de rues comme celle des Juifs, des Bonnets Carrés ou la place Rabad de Posquières [l’ancien nom de la ville] », a déclaré le maire socialiste, Jean Denat.

La ville a notamment accueilli l’intellectuel Abraham Ben David, originaire de Narbonne, né en 1120. L’homme a fondé à Posquières une yeshiva [école talmudique] réputée ayant accueilli des étudiants venus de toute l’Europe – faisant rayonner Posquières à travers le monde.

Son fils, dit Isaac l’aveugle, qui a vécu dans la commune, est considéré comme le père de la Kabbale.

Suite à une requête du président de la Société d’histoire, Alain Teulade, le maire Jean Denat a déclaré que la mairie soumettrait l’idée d’inscrire « Vauvert anciennement Posquières » sur les panneaux signalétiques de la ville à ses administrés.

La commune, située à proximité de Nîmes, compte aujourd’hui 11 515 habitants. Une maison de retraite recouvre l’ancien cimetière juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...