Gavin Williamson salue « la relation extraordinaire » avec Israël
Rechercher

Gavin Williamson salue « la relation extraordinaire » avec Israël

Le secrétaire britannique à la Défense qualifie Israël de "phare de l’espoir", de "pays libéral, libre et passionnant" et condamne "la haine pure et simple" à laquelle il fait face

Gavin Williamson, secrétaire britannique à la Défense, s'exprimant lors d'un événement organisé par les Amis conservateurs d'Israël le 30 janvier 2018 (Crédit : Autorisation CFI)
Gavin Williamson, secrétaire britannique à la Défense, s'exprimant lors d'un événement organisé par les Amis conservateurs d'Israël le 30 janvier 2018 (Crédit : Autorisation CFI)

Le secrétaire britannique à la Défense, Gavin Williamson, a salué la « relation extraordinaire » entre le Royaume-Uni et Israël et a qualifié l’Etat juif de « phare de la lumière » au Moyen-Orient et a condamné la « haine déraisonnable » dirigée contre lui.

Williamson intervenait lors d’une réception parlementaire annuelle organisée par les amis conservateurs d’Israël (CFI) mardi.

S’adressant à plus de 250 sympathisants de la CFI, dont 50 parlementaires et l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni, Mark Regev, Williamson a salué Israël qu’il considère comme un « phare de lumière et d’espoir » dans une région où il y a tant de haine et de souffrance. Nous ne devrions pas sous-estimer à quel point il est difficile de garder cette lumière brillante et brûlante. »

Evoquant son voyage dans le pays pendant son adolescence, Williamson a déclaré : « je ne savais pas trop à quoi m’attendre d’Israël. Ce que j’ai trouvé était un pays libéral, libre et passionnant, qui était si à l’aise avec lui-même, un pays qui absorbait et accueillait tant de gens. Cela m’a fait une énorme impression. »

Williamson a condamné la « haine pure et simple », souvent complètement déraisonnable, dirigée vers Israël. Il a demandé : « si nous ne sommes pas là pour défendre un pays dont les vues et les idéaux sont si proches, ou sont simplement les nôtres, que sommes-nous en tant que nation ? Que sommes-nous en politique, si nous ne pouvons pas accepter et célébrer l’épanouissement merveilleux de la démocratie qu’est Israël, mais plutôt nous tourner vers un récit de dépit, de l’envie ? ».

Soulignant le rôle du Royaume-Uni dans la création d’Israël, il a déclaré que les deux pays avaient « une relation forte et ferme de travail en commun. C’est une relation de partenaires. Nous apprenons beaucoup d’Israël et j’espère que les forces israéliennes vont aussi un peu [apprendre] de nous. C’est un partenariat d’égal à égal. Un partenariat d’amis. »

Williamson a loué Israël pour son « impressionnant » investissement militaire et a noté qu’ « Israël doit prendre sa défense très au sérieux. S’il ne prend pas sa défense au sérieux, alors il ne se protège pas en tant que nation. »

« La Grande-Bretagne sera toujours là pour travailler avec vous, vous soutenir et être l’un de vos amis les plus proches et les meilleurs », a-t-il ajouté.

« Notre relation avec [Israël] est la pierre angulaire d’une grande partie de ce que nous faisons au Moyen-Orient, et je suis impatient d’avoir l’occasion, lorsque je serai secrétaire à la Défense, de continuer à construire sur cette base ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...