Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

GB : Une élue s’excuse d’avoir qualifié le gouvernement israélien de « fasciste »

Kim Johnson a dû faire face à la virulente réaction de son propre parti, le Labour, qui peine toujours à sortir d'un énorme scandale d'antisémitisme

La députée Labour, Kim Johnson. (Crédit : David Woolfall- Wikimedia commons CC BY 3.0)
La députée Labour, Kim Johnson. (Crédit : David Woolfall- Wikimedia commons CC BY 3.0)

Une membre du parti travailliste britannique a présenté ses excuses au Parlement après avoir qualifié le nouveau gouvernement israélien de « fasciste », a rapporté le journal The Guardian.

« Depuis l’élection du gouvernement fasciste israélien en décembre dernier, il y a eu une augmentation des violations des droits de l’Homme contre les Palestiniens, y compris contre les enfants », a déclaré Kim Johnson, députée Labour de Liverpool, lors d’une séance de mercredi au cours de laquelle les élus ont posé des questions au Premier ministre conservateur, Rishi Sunak.

« Le Premier ministre peut-il nous dire comment il s’oppose à ce qu’Amnesty et d’autres organisations de défense des droits de l’Homme qualifient d’État d’apartheid ? », a-t-elle demandé.

Sunak lui a demandé de faire preuve de retenue. « Il est important dans cette affaire de rester calme et d’exhorter toutes les parties à rechercher la paix », lui a-t-il répondu.

Cependant, Johnson a dû faire face à une réaction beaucoup plus dure de la part de son propre parti, qui se bat pour surmonter les accusations d’antisémitisme de longue date.

Un porte-parole du leader du parti travailliste britannique, Keir Starmer, a qualifié ses remarques de « totalement inacceptables » et a déclaré qu’il lui serait demandé de les retirer.

Keir Starmer, le chef du parti travailliste britannique, prononçant un discours lors de la conférence annuelle du parti à Liverpool, en Angleterre, le 27 septembre 2022. (Crédit : Jon Super/AP)

Quelques heures plus tard, elle l’a fait, s’adressant à nouveau au Parlement et s’excusant « sans réserve » pour son « langage intempestif ».

« J’ai eu tort d’utiliser le terme ‘fasciste’ pour qualifier le gouvernement israélien et je comprends pourquoi cela était particulièrement insensible compte tenu de l’Histoire de l’État d’Israël », a-t-elle déclaré. « Bien qu’il y ait des éléments d’extrême-droite au sein du gouvernement, je reconnais que l’utilisation de ce terme dans ce contexte était erronée. »

L’article a noté que les commentaires de Johnson sont intervenus cinq jours après la Journée internationale de commémoration de la Shoah.

« Je tiens également à m’excuser pour l’utilisation du terme ‘État d’apartheid’. Alors que je citais exactement la description d’Amnesty, je reconnais que c’est insensible et j’aimerais le retirer », a-t-elle déclaré.

Le 37e gouvernement d’Israël comprend trois factions d’extrême-droite, dont deux qui ont été évincées par les gouvernements israéliens précédents en raison de leurs opinions.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.