Hadera : un homme tué dans une explosion peut-être liée au milieu du banditisme
Rechercher

Hadera : un homme tué dans une explosion peut-être liée au milieu du banditisme

La police a émis l'hypothèse qu'il pourrait s'agir d'un "accident de travail", le véhicule transportant des engins explosifs

L'épave d'un voiture après une possible attaque à la voiture piégée liée au milieu de la pègre à Hadera, le 15 mai 2019. (Crédit : porte-parole de la police)
L'épave d'un voiture après une possible attaque à la voiture piégée liée au milieu de la pègre à Hadera, le 15 mai 2019. (Crédit : porte-parole de la police)

Mercredi, un homme de 50 ans a été tué dans une attaque à la voiture piégée à Hadera, dans le nord du pays, a déclaré la police. L’attaque serait liée au milieu du crime organisé.

L’homme, un résident de la ville, a été transporté à l’hôpital Hillel Yaffe où il a été déclaré mort.

La police a ouvert une enquête sur l’explosion, mais les enquêteurs pensent qu’elle est lié au milieu du grand banditisme et qu’il ne s’agirait pas d’une attaque terroriste.

Le site d’information Walla a annoncé qu’une des hypothèses de l’enquête était que l’explosion pourrait constituer un « accident de travail », la voiture transportait en effet un engin explosif.

Selon Walla, la victime était un proche d’Oleg Mikhailov, un criminel connu qui a été la cible de plusieurs tentatives d’assassinat l’année dernière et qui a été sérieusement blessé lors d’une fusillade qui visait Alcin Abshayeb, également connu de la police, en 2015.

Hadera est l’une des nombreuses villes israéliennes rongées par l’activité criminelle souterraine.

Les fusillades depuis une voiture et les attaques piégées à la bombe font partie des guerres de gangs qui minent depuis longtemps des villes du pays, un phénomène que les autorités ont du mal à endiguer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...