« Hallelujah » chanté en anglais, en hébreu et en arabe pour United Hatzalah
Rechercher

« Hallelujah » chanté en anglais, en hébreu et en arabe pour United Hatzalah

Des célébrités, des urgentistes et des personnes dont la vie a été sauvée se sont joints au projet qui a permis de collecter plus d'un million de dollars

Une nouvelle version de la chanson emblématique de Leonard Cohen, “Hallelujah”, chantée en anglais, en hébreu et en arabe dans le cadre d'une collecte de fonds en faveur de  United Hatzalah (Capture d'écran/YouTube)
Une nouvelle version de la chanson emblématique de Leonard Cohen, “Hallelujah”, chantée en anglais, en hébreu et en arabe dans le cadre d'une collecte de fonds en faveur de United Hatzalah (Capture d'écran/YouTube)

JTA — Une nouvelle version de la chanson emblématique de Leonard Cohen, « Hallelujah », interprétée en anglais, en hébreu et en arabe, a été diffusée dans le cadre d’une collecte de fonds au bénéfice des premiers secours en Israël.

« Saving Lives Sunday », collecte virtuelle visant à soutenir l’organisation israélienne de premiers secours United Hatzalah dans sa lutte contre le COVID-19, a permis de lever plus d’un million de dollars.

Cette nouvelle version de « Hallelujah » a été interprétée par l’artiste israélien Dudu Aharon, ainsi que par la star de « Fauda » Rona-Lee Shimon, par l’actrice et chanteuse Layan Elwazani, la chanteuse juive irano-américaine et compositrice Chloe Pourmorady, et Adam Kantor de « The Band’s Visit », une pièce de théâtre de Broadway. Ils ont été accompagnés par des membres des premiers secours et par des personnes dont la vie a été sauvée par des bénévoles juifs, musulmans et chrétiens.

Au cours de la vidéo, certains anciens malades dont la vie a été sauvée se sont également adressés directement à leurs sauveteurs dans des conversations partagées par Zoom.

Eli Beer, 46 ans, fondateur de United Hatzalah, avait contracté le coronavirus alors qu’il collectait des fonds aux Etats-Unis et avait été placé sous respirateur dans un hôpital de Floride pendant un mois, plongé dans un coma artificiel.

Il est revenu au sein de l’Etat juif à la fin du mois dernier après avoir été hospitalisé à l’hôpital University of Miami pendant six semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...