Rechercher

Herzog rencontre des responsables de la communauté juive en République tchèque

La déclaration du bureau du président indique que les deux nations "partagent une affinité historique qui s'est exprimée dans des moments de crise et de difficulté"

Illustration -- Le président Isaac Herzog, aux cotés de son épouse, s'adresse aux journalistes avant son départ pour une visite en Turquie, le 9 mars 2022. (Crédit: Haim Zach/GPO)
Illustration -- Le président Isaac Herzog, aux cotés de son épouse, s'adresse aux journalistes avant son départ pour une visite en Turquie, le 9 mars 2022. (Crédit: Haim Zach/GPO)

Le président Isaac Herzog et son épouse, la première dame Michal Herzog se sont envolés dimanche pour Prague pour une visite d’État en République tchèque et une série de réunions avec des dirigeants tchèques, des responsables gouvernementaux et des membres de la communauté juive de Prague, a annoncé son bureau.

Au cours d’une visite d’une journée, Herzog a prévu de rencontrer le Premier ministre tchèque, Petr Fiala, le président Miloš Zeman, le président du Sénat tchèque Miloš Vystrčil, et le président de la Chambre des députés tchèque, Markéta Pekarová Adamová.

Dans une déclaration du bureau du président, Zeman a été décrit comme « un partisan inébranlable d’Israël ».

Le bureau de Herzog a déclaré que les deux pays « entretiennent des relations diplomatiques étroites et amicales, avec une amitié vieille de plus d’un siècle et une affinité historique qui s’est exprimée dans des moments de crise et de difficulté ».

Le retour en Israël du couple Herzog est prévu pour dimanche soir.

L’année dernière, Israël a signé un accord avec la République tchèque pour lui fournir quatre batteries du système de défense aérienne de courte portée Spyder. C’était la première fois qu’Israël devait livrer un système de défense aérienne complet à un pays de l’OTAN.

Le président tchèque Milos Zeman s’adresse aux médias lors d’une conférence de presse conjointe après avoir rencontré son homologue autrichien au palais de la Hofburg à Vienne, le 10 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Lisa Leutner, File)

La République tchèque a rejoint l’Otan en 1999, 10 ans après la chute du régime communiste qui a tenu le pays d’une main de fer pendant quatre décennies.

Cet achat intervient alors que le pays cherche à améliorer son équipement militaire et à renforcer ses liens avec Israël, qui est déjà un proche allié de la République tchèque.

Au cours de l’année écoulée, les relations entre Israël et la nation européenne se sont resserrées.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères de l’époque, Jakub Kulhanek, s’est rendu en Israël en mai 2021, en signe de solidarité pendant la période des combats avec le groupe terroriste du Hamas.

En mars dernier, la République tchèque a ouvert le bureau de Jérusalem de son ambassade après avoir annoncé son intention de le faire en décembre 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...