Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Inondations : La sortie d’Eilat et d’autres routes fermées dans le sud d’Israël

Le père de Maayan et de Sahar Assor, morts lundi dans une crue-éclair, a dit que sa fille était parvenue à envoyer sa localisation avant rupture totale des contacts

Une route inondée dans le sud d'Israël, le 12 avril 2023. (Crédit: Police israélienne)
Une route inondée dans le sud d'Israël, le 12 avril 2023. (Crédit: Police israélienne)

La route qui permet de sortir de la ville d’Eilat, dans le sud du pays, a été bloquée par des inondations pour la deuxième fois en l’espace de quarante-huit heures, mercredi, alors que l’épisode pluvieux se poursuit. Les autorités ont averti du risque réel de crues-éclair jusqu’à jeudi.

En plus de la sortie vers Eilat, un certain nombre d’autres routes ont été bloquées dans le sud du pays. C’est notamment le cas de la Route 90, depuis l’interchangeur d’Arava jusqu’à l’interchangeur de Menucha.

Les autorités ont fait savoir que les voyageurs et les randonneurs devaient se tenir à l’écart des lits de rivière et que les Israéliens qui doivent prendre leur voiture doivent se renseigner sur les fermetures de route potentielles avant de prendre le volant.

Un certain nombre de parcs nationaux, dans le sud du pays, ont été fermés totalement ou en partie en raison du potentiel danger de crues-éclair.

Mardi, les secours avaient retrouvé les corps sans vie d’un frère et de sa sœur qui avait été portés-disparus quand le véhicule dans lequel ils se trouvaient avait été emporté par une crue-éclair dans le sud du pays, la veille.

Les deux victimes s’appelaient Maayan Assor, 24 ans et Sahar Assor, 17 ans, et ils habitaient Tibériade.

Maayan Assor, 25 ans, à gauche, et Sahar Assor, 17 ans, à droite, qui ont été tués lors d’une crue-éclair dans le sud d’Israël, le 10 avril 2023. (Autorisation)

La petite amie de Mayaan, qui se trouvait avec eux et qui n’a pas été identifiée, a été retrouvée et secourue.

Nini Assor, le père des deux frère et sœur, a indiqué mercredi que Sahar avait réussi à lui envoyer sa localisation avant la rupture définitive des contacts et que miraculeusement, un autre de ses enfants ne se trouvait pas avec eux dans la voiture.

« Nous partions à Eilat dans deux voitures et nous nous sommes séparés », a-t-il expliqué. « Ma fille, sa petite amie et mon fils circulaient sur la Route 40 et nous avions emprunté l’Autoroute d’Arava quand nous nous sommes retrouvés piégés dans les inondations ».

« Quand les pluies torrentielles ont commencé, ma fille était en contact avec mon épouse. Elle nous a dit ce qui était en train de se passer. Nous avons compris que mon fils avait perdu le contrôle de la voiture quand elle a été piégée par l’eau », a continué Nini. « Sahar est parvenu à nous transmettre leur localisation à la dernière minute mais ensuite, nous avons perdu la connexion ».

Nini a indiqué que lui et son épouse, Kinneret, avaient deux autres fils et que l’un des deux garçons avait voulu changer de voiture lorsque la famille toute entière s’était arrêtée pour faire une pause, exprimant son désir d’accompagner Sahar et Maayan pour l’autre partie du voyage.

« Nous nous sommes arrêtés, nous avons mangé et soudainement, il s’est mis à pleuvoir – nous sommes rapidement remontés dans la voiture et il est finalement resté dedans, avec nous », a dit Nini. « C’est une pluie qui nous a sauvés d’une catastrophe bien plus grande mais d’un autre côté, c’est aussi une pluie qui nous a pris nos deux enfants ».

La petite amie de Maayan, âgée de 21 ans, est dans un état de santé satisfaisant même si elle a souffert d’une légère hypothermie, ont noté les services de secours du Magen David Adom.

Racontant ce qui lui était arrivé aux médecins, la femme a expliqué que la voiture avait été sortie brutalement de la route par un torrent puissant. Alors que le véhicule commençait à se remplir d’eau, les trois jeunes l’avaient abandonné.

Elle a ajouté avoir été emportée par le torrent sur de nombreux kilomètres alors qu’elle tentait de garder la tête hors de l’eau et être finalement parvenue à se réfugier sur les rochers qui se trouvaient sur le côté.

Lundi matin, trois femmes qui se trouvaient à bord d’une voiture bloquée par des inondations, près d’Eilat, ont été secourues et emmenées à l’hôpital Yoseftal de la ville pour des engelures, a indiqué la police.

De son côté, l’armée a annoncé que des hélicoptères de l’armée de l’air et des soldats de l’unité 669, une unité de secours et d’évacuation, avaient secouru des civils, lundi soir, dans tout Israël, en coopération avec la police israélienne, les services du Magen David Adom, les services des incendies et de secours et les unités régionales de secours.

Pour leur part, les autorités ont vivement recommandé aux citoyens « de faire preuve de responsabilité et de ne pas se rendre à proximité des secteurs touchés par des inondations ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.