Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Intel va ouvrir une nouvelle usine en Israël avec un investissement de 25 Mds de $

"Un tel investissement, à un moment où Israël fait face à une guerre contre le mal absolu [est] une expression de confiance dans l'État d'Israël et dans l'économie israélienne", a déclaré le ministre des Finances

L'usine d'Intel à Kiryat Gat. (Autorisation)
L'usine d'Intel à Kiryat Gat. (Autorisation)

Intel, le géant américain des semi-conducteurs, a conclu un accord avec le gouvernement israélien pour une subvention de 3,2 milliards de dollars en vue d’agrandir ses ateliers de fabrication de puces à Kiryat Gat, dans le sud du pays, pour un investissement total de 25 milliards de dollars.

En 2019, Intel avait entamé des discussions pour un investissement d’environ 10 milliards de dollars pour l’expansion de l’usine de puces de Kiryat Gat – un investissement qui a été de nouveau promis en 2021 lors d’une visite du PDG de la société, Pat Gelsinger, en Israël.

L’engagement supplémentaire de 15 milliards de dollars par Intel, le plus grand employeur privé et exportateur d’Israël, intervient alors que le pays est en guerre avec le groupe terroriste du Hamas, une guerre déclenchée par l’attaque dévastatrice le 7 octobre, au cours de laquelle environ 3 000 terroristes soutenus par l’Iran ont traversé la frontière de Gaza, tuant plus de 1 200 personnes, principalement des civils.

Le gouvernement israélien a annoncé en juin dernier un accord de principe sur l’investissement, confirmé par Intel mardi.

« Le plan d’expansion du site de Kiryat Gat est une partie importante des efforts d’Intel pour favoriser une chaîne d’approvisionnement mondiale plus résiliente, aux côtés des investissements de fabrication en cours et prévus de la société en Europe et aux États-Unis », a déclaré Intel dans un communiqué.

Selon l’accord, le fabricant de puces américain recevra une subvention gouvernementale de 3,2 milliards de dollars, soit 12,8 % du montant total de l’investissement. En échange, Intel s’est engagé à acheter pour 60 milliards de shekels de biens et services auprès de fournisseurs israéliens au cours de la prochaine décennie et à créer plusieurs milliers d’emplois sur le site de fabrication de Kiryat Gat.

Un bâtiment d’Intel à Jérusalem, le 18 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les puces qui alimentent la plupart des ordinateurs dans le monde sont fabriquées à l’usine de Kiryat Gat d’Intel depuis plus de 20 ans, selon la société de semi-conducteurs.

L’usine agrandie de Kiryat Gat devrait ouvrir d’ici 2028 et rester en activité jusqu’au moins 2035. Intel a déclaré que les travaux de construction ont déjà commencé, y compris des salles blanches et des bâtiments de soutien. Une partie importante des bâtiments, y compris la coulée des pieux et les premiers étages, a été achevée, a ajouté le fabricant de puces.

« Le soutien du gouvernement israélien nous permettra de garantir qu’Israël reste un centre mondial de la technologie et du talent en matière de semi-conducteurs », a déclaré Daniel Benatar, co-directeur général d’Intel Israël.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a qualifié mardi l’engagement d’investissement d’Intel en période de guerre de « manifestation de confiance dans l’État d’Israël et l’économie israélienne ».

« Cet investissement favorisera l’emploi de qualité et une productivité élevée dans les communautés périphériques et aura un impact sur la croissance de l’économie israélienne », a commenté Smotrich.

En juin, Intel a annoncé d’importants investissements en capital dans des installations du monde entier, notamment 30 milliards d’euros pour construire deux usines de semi-conducteurs en Allemagne et 4,6 milliards de dollars pour la création d’un site d’assemblage et de test de semi-conducteurs en Pologne.

Intel, présent en Israël depuis 1974, emploie près de 12 000 personnes dans ses trois centres de R&D – à Haïfa, Petah Tikva et Jérusalem – ainsi que dans son usine de fabrication à Kiryat Gat. La société affirme être actuellement responsable de la création d’emplois indirects pour environ 42 000 travailleurs en Israël.

Au cours des cinq dernières décennies, Intel a investi plus de 50 milliards de dollars dans ses opérations en Israël, dont 10 milliards de dollars dans l’usine de fabrication de Kiryat Gat, a déclaré le fabricant de puces sur son site Web israélien.

Plus tôt cette année, le géant de la technologie s’est retiré de l’acquisition de 5,4 milliards de dollars de la société israélienne Tower Semiconductor, basée à Migdal Haemek, en raison de problèmes réglementaires des autorités chinoises. En 2017, Intel a acquis Mobileye, une entreprise basée à Jérusalem spécialisée dans les technologies de conduite autonome, pour plus de 15 milliards de dollars, une transaction qui reste à ce jour la plus importante sortie d’une entreprise israélienne.

En 2022, Intel Israël a enregistré des exportations record de 8,7 milliards de dollars, représentant 1,75 % du PIB total d’Israël et 5,5 % de toutes les exportations technologiques israéliennes, selon le rapport de responsabilité sociale de l’entreprise. Intel Israël a acheté pour 3,5 milliards de dollars de biens et services auprès d’entreprises israéliennes, soit une augmentation de 60 % par rapport aux 2,2 milliards de dollars enregistrés en 2021.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.