Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Israël à court de médicaments antiviraux face à la montée en flèche du COVID

305 patients ont été hospitalisés et 12% des tests se sont révélés positifs, mais les stocks de traitements anti-COVID ne suffiront que pour 2, voire 3 semaines

Le Paxlovid, médicament anti-COVID des laboratoires Pfizer. (Autorisation)
Le Paxlovid, médicament anti-COVID des laboratoires Pfizer. (Autorisation)

Israël est à court de Paxlovid et de Molnupiravir, les traitements antiviraux utilisés pour soigner les personnes atteintes d’une forme grave de COVID, a déclaré le ministère de la Santé lundi.

Ces médicaments sont administrés aux patients âgés de 65 ans et plus, ainsi qu’à ceux qui présentent des pathologies préexistantes les exposant à un risque élevé dès les premiers signes de la maladie.

Le ministère de la Santé a informé les quatre caisses de santé du pays que les stocks de pilules antivirales ne permettraient de tenir que deux ou trois semaines et qu’il s’efforçait d’obtenir des stocks supplémentaires.

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Santé, il y aurait 1 056 cas actifs documentés de COVID, dont 305 dans les hôpitaux. Trente et une personnes sont dans un état critique ou grave, dont onze sous respirateur. Près de 12 % des tests effectués hier dans le système médical se sont révélés positifs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.