Israël accuse un électricien de Gaza d’être un terroriste du Hamas
Rechercher

Israël accuse un électricien de Gaza d’être un terroriste du Hamas

Fadi Qadas, 32 ans, est accusé d'avoir été au service du groupe terroriste pendant 15 ans et d'avoir participé à la lutte contre Israël

Un jeune Palestinien dans un tunnel lors d'une cérémonie de fin d'un camp d'entraînement dirigé par le Hamas à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 29 janvier 2015. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)
Un jeune Palestinien dans un tunnel lors d'une cérémonie de fin d'un camp d'entraînement dirigé par le Hamas à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 29 janvier 2015. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)

Mercredi, les procureurs ont porté des accusations contre un électricien de Gaza accusé d’avoir tiré des roquettes sur Israël et d’avoir assuré l’alimentation électrique des tunnels transfrontaliers du groupe terroriste du Hamas vers l’État juif.

Selon l’acte d’accusation déposé au tribunal du district de Beer Sheva, Fadi Qadas, 32 ans, a été au service du groupe terroriste pendant 15 ans, lui fournissant des pièces électroniques et des conseils, notamment pendant les guerres de 2014 et 2012 contre Israël.

Qadas a été arrêté par les forces israéliennes le mois dernier, mais les détails de sa détention ne peuvent être publiés.

Les charges retenues contre Qadas comprennent neuf chefs d’accusation pour diverses activités terroristes, notamment l’appartenance à un groupe terroriste, les services rendus à un groupe terroriste et le trafic d’armes.

Il est accusé d’avoir tiré des centaines de roquettes et d’obus de mortier sur Israël pour le compte du Hamas, dont 107 roquettes en succession rapide lors d’une éruption en 2017 qui visait à submerger le système anti-missile du Dôme de fer.

Qadas était également responsable de l’alimentation électrique des tunnels du Hamas creusés sous la frontière avec Israël, selon l’acte d’accusation, et a fourni des ballons de gaz pour les incendies criminels aéroportés en Israël ces dernières années.

Selon l’acte d’accusation, l’homme de Gaza a été payé pour ses services par le Hamas. Il a également déclaré qu’il avait reçu une compensation financière de l’Autorité palestinienne après avoir été blessé lors de frappes israéliennes.

Depuis sa prise de contrôle violente de la bande de Gaza des mains de l’Autorité palestinienne en 2007, le Hamas a tiré des milliers de roquettes sur Israël et a mené trois guerres avec l’État juif. Il a également construit des dizaines de passages transfrontaliers, qui ont depuis été détruits par Israël, ses combattants s’étant infiltrés dans le pays à plusieurs reprises pendant la guerre de Gaza en 2014 et ayant tué des soldats israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...