Israël arrête à nouveau le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem
Rechercher

Israël arrête à nouveau le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem

L'avocat d'Adnan Gheith a indiqué qu'il était interdit d'entrée en Cisjordanie et d'y contacter certaines personnes pour 6 mois ; la police l'accuse d'avoir enfreint cet ordre

Adnan Ghaith, Gouverneur de l'Autorité palestinienne à Jérusalem. (Capture d'écran : YouTube)
Adnan Ghaith, Gouverneur de l'Autorité palestinienne à Jérusalem. (Capture d'écran : YouTube)

La police israélienne a arrêté dimanche le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem Adnan Gheith, qui aurait enfreint un ordre que lui avaient précédemment donné les autorités, ont annoncé la police et son avocat.

M. Gheith a été arrêté puis relâché à plusieurs reprises ces derniers mois par les autorités israéliennes.

Son avocat, Mohammed Mahmoud, a indiqué que M. Gheith avait reçu une interdiction de six mois de se rendre en Cisjordanie et d’y contacter certaines personnes et que la police l’accusait d’avoir enfreint cet ordre.

Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a confirmé qu’Adnan Gheith avait été arrêté et interrogé, sans fournir d’autres détails.

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a annoncé qu’il avait été libéré plus tard dans la journée de dimanche et condamné à une amende de 1 000 shekels (250 euros).

La police israélienne avait déjà mené une enquête sur M. Gheith, qu’elles soupçonnent d’implication dans l’arrestation en octobre dernier par l’Autorité palestinienne d’Issam Akel. Cet Américano-Palestinien est accusé par les Palestiniens d’avoir participé à la vente d’un immeuble situé à Jérusalem-Est à des acheteurs juifs.

Ces ventes sont considérées comme une trahison par les Palestiniens, qui sont opposés à l’achat par des Israéliens de propriétés dans Jérusalem-Est.

La police israélienne soupçonnait M. Gheith d’avoir collaboré avec les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne pour l’arrestation d’Issam Akel à Jérusalem alors que ces dernières n’ont pas de mandat pour opérer dans la ville.

Le gouverneur palestinien de Jérusalem n’exerce aucune autorité sur la ville, y compris la partie orientale. Mais il est un haut responsable de l’administration palestinienne.

Pour de hauts responsables palestiniens, les multiples arrestations du gouverneur palestinien ont visé à faire pression sur les Palestiniens pour qu’ils libèrent M. Akel.

Ce dernier a été condamné à une peine de prison à vie par un tribunal palestinien, mais il aurait ensuite été autorisé à partir aux États-Unis, selon des médias.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...