Israël arrête un Palestinien ancien gréviste de la faim
Rechercher

Israël arrête un Palestinien ancien gréviste de la faim

Mohammed Allaan a été arrêté “pour avoir appelé à des actes de terrorisme et de résistance à 'l'ennemi sioniste'”

Manifestation de soutien au gréviste de la faim palestinien Mohammed Allaan, devant le Centre médical Barzilai à Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 16 août 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Manifestation de soutien au gréviste de la faim palestinien Mohammed Allaan, devant le Centre médical Barzilai à Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 16 août 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Un Palestinien libéré de prison par Israël après deux mois de grève de la faim a de nouveau été arrêté pour incitation à la violence, a annoncé jeudi le Shin Bet, le service de sécurité israélien.

Mohammed Allaan est détenu pour être interrogé « dans le cadre de la lutte engagée contre l’incitation dans les médias et les réseaux sociaux qui mènent à des attaques dangereuses contre Israël », a précisé un communiqué du Shin Bet.

Ce Palestinien âgé de 32 ans, résident d’Einabu dans le nord de la Cisjordanie, a été arrêté « pour avoir appelé à des actes de terrorisme et de résistance à ‘l’ennemi sioniste' », a ajouté le communiqué.

En novembre 2015, Mohammed Allaan avait été libéré après avoir passé un an en détention administrative, une mesure qui permet de maintenir une personne en prison sans jugement pour des périodes de six mois renouvelables.

Le prisonnier palestinien Mohammed Allaan, membre du Jihad islamique. (Crédit : AFP)
Le prisonnier palestinien Mohammed Allaan, membre du Jihad islamique. (Crédit : AFP)

Il avait été arrêté pour ses contacts avec le Jihad Islamique, un groupe terroriste palestinien.

Il avait ensuite commencé une grève de la faim en juin 2015, qui a mis sa vie en danger ce qui avait provoqué des tensions en Cisjordanie. Israël avait annoncé en septembre que sa détention administrative ne serait pas prolongée.

Avocat de formation, Mohammed Allaan est considéré comme un membre du Jihad islamique.

Il avait été emprisonné auparavant en 2006 et 2009 en étant accusé par les autorités israéliennes d’avoir recruté des Palestiniens pour commettre des attentats suicide et d’avoir porté assistance à des Palestiniens recherchés.

Les responsables israéliens ont lancé récemment une offensive contre les incitations à la violence des Palestiniens qui ont encouragé, selon eux, la vague de terrorisme qui a débuté en octobre 2015 et a coûté la vie à plus de 40 Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...