Israël et la Chine vont signer un accord pour un visa de 10 ans à entrées multiples
Rechercher

Israël et la Chine vont signer un accord pour un visa de 10 ans à entrées multiples

L’accord devrait être signé à Jérusalem en présence de la vice Première ministre chinoise ; Israël ne sera que le troisième pays à s’assurer cet accord convoité

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la vice Première ministre chinoise Liu Yandong pendant une conférence de presse commune au bureau du premier ministre, à Jérusalem, le 19 mai 2014 (Crédit : Emil Salman POOL/Flash 90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la vice Première ministre chinoise Liu Yandong pendant une conférence de presse commune au bureau du premier ministre, à Jérusalem, le 19 mai 2014 (Crédit : Emil Salman POOL/Flash 90)

Israël et la Chine vont signer cette semaine un accord pour un visa de 10 ans à entrées multiples, faisant ainsi de l’Etat juif le troisième, après les Etats-Unis et le Canada, à obtenir un pareil accord avec Pékin.

L’accord de visa sera signé dans le cadre de la deuxième rencontre de la commission conjointe Israël – Chine sur la coopération de l’innovation, qui aura lieu jeudi à Jérusalem. La vice Première ministre chinoise, Liu Yandong, devrait être présente en Israël pour l’évènement et pour des rencontres avec de hauts responsables israéliens.

« Jusqu’à présent, la Chine n’a un accord pour un visa de 10 ans avec entrées multiples qu’avec les Etats-Unis et le Canada, donc l’accord qui sera signé cette semaine est un succès important pour la diplomatie israélienne, a déclaré Hagai Shagrir, le directeur du département de l’Asie du Nord-est du ministère des Affaires étrangères.

L’accord, qui sera signé par la vice ministre aux Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, et son homologue chinois, autorisera les hommes d’affaires et les touristes israéliens à entrer en Chine plusieurs fois avec le même visa, qui sera valide pendant 10 ans. La même chose s’appliquera aux citoyens chinois en visite en Israël, un accord dont Jérusalem espère qu’il aidera à augmenter le tourisme.

« Cela changera spectaculairement les habitudes de voyage des deux peuples », a déclaré Shagrir.

Actuellement, environ 30 000 citoyens chinois visitent Israël chaque année, un nombre qu’Israël espère porter à 100 000 en moins de trois ans, a déclaré Shagrir.

« Notre but est d’augmenter le nombre de visites de touristes et d’hommes d’affaires. Déjà aujourd’hui, plus de 25 % des investissements dans la high-tech israélienne proviennent de Chine et de Hong Kong. Et les touristes chinois sont les meilleurs pour Israël (en termes de dépenses) ; ils laissent plus d’argent ici que tous les autres touristes. »

Le mois prochain, la compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines commencera des vols directs vers Israël, devenant la première compagnie chinoise et la deuxième compagnie asiatique à le faire.

En plus de ses rencontres avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Reuven Rivlin, Yandong, qui est venue en Israël en mai 2014, visitera également l’Egypte et l’Autorité palestinienne.

« La Chine est le plus grand partenaire commercial d’Israël en Asie et deviendra peut-être rapidement le plus grand partenaire commercial d’Israël, point, en avançant dans le futur », avait à l’époque déclaré Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...