Israël meilleur au monde en vaccination, mais parmi les pires pour la contagion
Rechercher

Israël meilleur au monde en vaccination, mais parmi les pires pour la contagion

Par habitant, l'État d'Israël a vacciné dix fois plus que les États-Unis, mais sa nouvelle flambée épidémique est maintenant pire que celle des USA et de la plupart des autres pays

Des membres de l'équipe de l'hôpital Ichilov portant des équipements de protection alors qu'ils travaillent au département coronavirus de l'hôpital Ichilov à Tel Aviv, le 1er janvier 2021. (Tomer Neuberg/Flash90)
Des membres de l'équipe de l'hôpital Ichilov portant des équipements de protection alors qu'ils travaillent au département coronavirus de l'hôpital Ichilov à Tel Aviv, le 1er janvier 2021. (Tomer Neuberg/Flash90)

Alors qu’Israël reste de loin le leader mondial en matière de vaccination contre le coronavirus par rapport au nombre d’habitants, des données ont montré mercredi que l’État juif avait désormais dépassé les États-Unis en termes de nouveaux cas quotidiens par million de personnes sur une moyenne de sept jours.

Les cas de COVID-19 atteignent des niveaux records dans de nombreux pays, en partie à cause de nouvelles souches mutantes plus infectieuses, identifiées pour la première fois au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.

En Israël, le ministère de la Santé a déclaré mercredi que 8 175 nouveaux cas avaient été confirmés mardi, le deuxième jour consécutif où le nombre dépasse les 8 000. Le record était de 9 013 le 30 septembre.

Aux États-Unis, la moyenne quotidienne des nouveaux cas au cours de la semaine écoulée a été de 219 252, soit une centaine de moins que le record historique atteint le mois dernier.

Les États-Unis ont une population de quelque 328 millions d’habitants, contre 9,29 millions pour Israël.

Selon le site web Our World In Data, seuls quelques pays ont plus de cas quotidiens qu’Israël, dont la République tchèque, le Royaume-Uni et la Slovénie.

Un graphique présentant les cas COVID-19 quotidiens par habitant dans divers pays sur une moyenne de sept jours, selon le site web Our World In Data, 6 janvier 2021. (Capture d’écran)

Entre-temps, Israël a vacciné 15,83 % de sa population – soit quelque 1,5 million de personnes – alors que les États-Unis n’ont vacciné que 1,46 % de leur population, selon le même site web.

Israël est de loin le premier pays au monde dans cette catégorie, suivi par deux pays du Golfe avec lesquels il a récemment normalisé ses liens, les Émirats arabes unis (8,35 %) et Bahreïn (3,75 %). La moyenne mondiale n’est que de 0,19 %.

Un tableau présentant les principaux pays pour les vaccinations contre la COVID-19 administrées par habitant, selon le site web Our World In Data, le 6 janvier 2021. (Capture d’écran)

Environ 4,8 millions de vaccins avaient été administrés aux États-Unis mardi matin, sur plus de 17 millions livrés dans les différents États.

Israël n’a commencé à vacciner que le 20 décembre (le lendemain du jour où le Premier ministre Benjamin Netanyahu est devenu le premier vacciné), en se concentrant sur les travailleurs de la santé, puis sur les plus de 60 ans et les secteurs à risque. Les États-Unis ont commencé leur campagne le 14 décembre.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...