Rechercher

Israël nomme David Govrin ambassadeur permanent au Maroc

Govrin, chargé d'affaires de la mission de Rabat depuis l'inauguration en août, a été nommé alors que sa mission a été transformée en ambassade

Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc, David Govrin. (Autorisation)
Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc, David Govrin. (Autorisation)

Dimanche, la commission des nominations du ministère des Affaires étrangères a nommé le chargé d’affaires d’Israël au Maroc ambassadeur permanent. Israël et le Maroc ont normalisé leurs relations l’année dernière.

David Govrin, qui a dirigé la mission diplomatique à Rabat au cours des deux derniers mois, dirigera désormais l’ambassade entièrement rénovée.

Govrin, 58 ans, est diplomate israélien depuis 1989, selon le ministère des Affaires étrangères.

Il parle couramment l’arabe et a été ambassadeur en Egypte de 2016 à août 2020.

Yair Lapid a inauguré le bureau de liaison d’Israël dans la capitale marocaine en août. Il avait alors déclaré que le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita est attendu en Israël en octobre ou en début novembre pour inaugurer l’ambassade du Maroc à Tel Aviv.

L’administration Trump a négocié l’accord de normalisation entre Israël et le Maroc l’année dernière, rétablissant les liens rompus après le déclenchement de la deuxième Intifada en 2000. L’accord de 2020 n’a cependant pas déclaré l’établissement de relations diplomatiques complètes.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid (à droite) inaugure le bureau de liaison d’Israël à Rabat, au Maroc, le 12 août 2021, aux côtés du vice-ministre marocain des Affaires étrangères Mohcine Jazouli (au centre) et du ministre des Affaires sociales Meir Cohen (à gauche). (Crédit : Shlomi Amsalem/GPO)

Le Maroc aurait hésité à finaliser cet accord de normalisation jusqu’à ce qu’il soit assuré que la reconnaissance par l’administration Trump de sa souveraineté sur la région contestée du Sahara occidental ne soit confirmée par l’actuel président américain Joe Biden.

Le Maroc a finalement décidé d’officialiser l’accord une fois que la nouvelle administration a assuré à Rabat qu’elle n’annulerait pas la reconnaissance, a rapporté le site d’information Walla.

Les premiers vols commerciaux directs entre Israël et le Maroc ont décollé en juillet, sept mois après que les deux pays ont accepté de normaliser leurs liens et d’ouvrir des bureaux diplomatiques réciproques.

L’accord avec le Maroc entre dans le cadre d’une vague d’accords diplomatiques signés entre Israël et des États arabes, dont les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan. Fin juin, Lapid a effectué un voyage historique aux Émirats arabes unis afin d’inaugurer l’ambassade d’Israël à Abou Dhabi et un consulat à Dubaï.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...