Israël souhaite un bon 14 juillet à la France
Rechercher

Israël souhaite un bon 14 juillet à la France

Sur Twitter, l’armée israélienne a souhaité, par l’intermédiaire d’une courte vidéo, un "joyeux 14 juillet à la France et aux soldats français qui défendent la liberté"

La parade militaire du 14 juillet 2019, sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris. (Crédit photo : Lionel BONAVENTURE / AFP)
La parade militaire du 14 juillet 2019, sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris. (Crédit photo : Lionel BONAVENTURE / AFP)

Ce 14 juillet, sur Twitter, l’armée israélienne a souhaité, par l’intermédiaire d’une courte vidéo, un « joyeux 14 juillet à la France et aux soldats français qui défendent la liberté ».

La vidéo postée, de 6 secondes, montre un avion de combat décoller et se conclut par un écriteau « Bonne fête du 14 juillet » en bleu, blanc et rouge.

Yair Lapid, du parti Kakhol lavai, a posté un message plus personnel, à l’adresse des Français et du président Emmanuel Macron : « Je souhaite aux citoyens français et à mon bon ami le président @EmmanuelMacron une joyeuse fête nationale. Les valeurs d’égalité et de liberté apportées par la Révolution française sont les principes directeurs de toutes les sociétés libres du monde. »

Aliza Bin Noun, ambassadrice d’Israël en France, a elle aussi posté un message sur sa page. « Bonne fête nationale à la France et à tous les Français ! », pouvait-on lire.

Ce dimanche, le défilé du 14 juillet, qui marque la fête nationale française, s’est déroulé à Paris sous le signe de la coopération militaire européenne chère à Emmanuel Macron et en présence de plusieurs dirigeants européens dont Angela Merkel. L’évènement a été troublé par des huées et été suivi d’incidents sur les Champs-Elysées.

Au total, 180 personnes ont été interpellées, selon la préfecture de police de Paris. D’abord en marge du défilé militaire, troublé par des huées lors du passage du président français et où des « gilets jaunes » avaient appelé à manifester, puis lors des échauffourées de l’après-midi, quand des barrières ont été renversées et des poubelles incendiées sur les Champs-Elysées après le défilé.

Pour cette édition 2019, la France avait convié une dizaine de pays européens partenaires de son armée à la traditionnelle parade militaire, « beau symbole de l’Europe de la défense que nous sommes en train de construire », selon le président français.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...